Protecting Virtual Environments

Resources


Introduction

Ce document présente les avantages de Retrospect pour répondre au besoin clé d’une entreprise de protéger des données vitales sur des environnement hétérogènes, y compris des machines virtuelles.

Machines virtuelles Windows

Retrospect propose désormais l’extension VMware Host Server, une solution sans client pour une protection plus facile et beaucoup plus rapide des données sur des machines virtuelles VMware sous Windows qui utilisent des systèmes de fichiers NTFS ou FAT/FAT32. Après vous être connecté une fois sur vos serveurs ESX ou Virtual Center en utilisant Retrospect, vous pouvez sélectionner les machines virtuelles à ajouter pour une sauvegarde immédiate ou automatisée. Pour assurer la cohérence des sauvegardes des volumes des machines virtuelles sélectionnées, l’extension Retrospect fonctionne avec VMware pour avoir accès à l’espace de stockage de l’hôte VMware. Il n’y a pas besoin de client/agent Retrospect sur la machine virtuelle ni d’éteindre les machines virtuelles. L’extension fonctionne avec les produits de la plateforme VMware suivants :

  • ESX/ESXi versions: 4.1 and 5.0

  • vCenter Server versions: 5.0

VMware Tools doit être installé et à jour sur chaque système d’exploitation invité afin d’être protégé par Retrospect.

Machines virtuelles Linux

Afin de protéger Linux et les autres systèmes d’exploitation invités qui ne sont pas supportés par l’extension Retrospect 8 VMware Host Server, le logiciel client Retrospect peut être installé au sein de ces machines virtuelles comme sur des serveurs physiques et des machines clientes. Voyez la liste des plateformes supportées par Retrospect Client à http://retrospect.com/support/downloads.

Si vous avez des produits pour la plateforme VMware antérieurs à 4.1, reportez-vous à Support des autres configurations de machines virtuelles à la fin de ce document.

Maximisation de la performance des sauvegardes

Machines virtuelles Windows

Pour fournir les meilleures performances de sauvegarde sur machines virtuelles, les sauvegardes doivent être programmées quand la machine virtuelle à sauvegarder n’est pas occupée et quand l’hôte qui héberge la machine virtuelle n’utilise pas sa capacité de stockage pour d’autres machines virtuelles ou d’autres activités. Pendant la sauvegarde de la machine virtuelle, Retrospect (avec l’extension VMware Host Server) lit les volumes de la machine virtuelle fichier par fichier depuis le système hôte VMware via Windows et VMware. Par conséquent, la machine Windows qui exécute Retrospect doit avoir un accès rapide aux infrastructures VMware qui hébergent les volumes des machines virtuelles à sauvegarder.

Machines virtuelles Linux

Le logiciel client Retrospect exécuté sur une machine virtuelle envoie chaque fichier sur les volumes des machines virtuelles au serveur Retrospect. Pour les meilleures performances de sauvegarde, programmez les à des moments où la charge de calcul, d’espace disque et de réseau sur la machine virtuelle est la plus faible.

Les machines virtuelles dans des environnements hétérogènes

Aussi importante que la virtualisation puisse être, elle s’inscrit dans un écosystème de calcul plus grand, que les entreprises doivent protéger, que ce soit les ordinateurs portables, de bureaux ou les serveurs physiques. Les données de sauvegarde de diverses sources sont gérées de manière centralisée par Retrospect, quelle que soit l’origine des données. Cette architecture permet à la sauvegarde par machine virtuelle d’exploiter toutes les possibilités de protection au niveau fichier, comme une sauvegarde sur machine physique. Les sous-sections suivantes présentent les fonctionnalités et avantages réels que Retrospect offre dans de tels environnements hétérogènes :

Réduction de la charge réseau et des coûts de stockage

  • Déduplication par fichier : les documents multiplateformes comme les fichiers Acrobat ou Microsoft Office sont souvent répartis et ouverts sur des plateformes logicielles multiples. De plus, beaucoup de fichiers systèmes et applicatifs sont les mêmes sur plusieurs machines physiques et virtuelles. En utilisant le même jeu de sauvegarde pour sauvegarder des machines physiques et virtuelles, Retrospect fournit automatiquement et très efficacement une déduplication au niveau fichier, en économisant du temps, de la bande passante et de l’espace disque. Par ailleurs, la déduplication par fichier évite d’avoir à calculer les sommes de contrôle de chaque bloc utilisé, et nécessite par conséquent moins de ressources de calcul.

  • Sélecteurs : les machines virtuelles multiples sont souvent clonées depuis une image de base. La puissance de la fonctionnalité sélecteur de Retrospect vous permet de contrôler précisément quels fichiers protéger et lesquels ne pas protéger, en fonction de critères variés comme le nom, la date, le type ou la taille. Retrospect inclut un certain nombre de sélecteurs intégrés, et vous pouvez aussi créer vos propres sélecteurs. Par exemple, vous pouvez créer un sélecteur qui choisit de sauvegarder tous les documents Microsoft Office modifiés après le 1er mars 2010. Cela permet de réduire les ressources consommées par la déduplication.

  • Personnalisation : pour pouvoir assurer la gestion de l’espace de stockage et voir les politiques de rétention des données, Retrospect propose l’option de supprimer les sauvegardes les plus anciennes quand le support de stockage est plein, ou à un rythme que vous spécifiez. La politique par défaut est de garder au moins sept sauvegardes, une sauvegarde par semaine dans le mois précédent, puis une sauvegarde par mois avant. Vous pouvez aussi spécifier combien de sauvegardes garder.

Exploitation de l’infrastructure et des investissements existants

  • Grand nombre de périphérique supporté : les machines virtuelles et physiques peuvent être directement sauvegardées sur bande, disque dur, NAS, RDX et Cloud ; cela simplifie la rotation pour des objectifs de redondance.

  • Gestion centralisée : Le support de machine virtuelle est intégré en toute transparence dans Retrospect. Votre personnel IT déjà occupé n’a pas besoin d’apprendre ou de jongler avec un autre outil qui ne sert qu’à la protection des machines virtuelles.

Adaptation des priorités aux ressources

  • Sauvegarde proactive : Les entreprises doivent s’assurer que les serveurs virtuels et physiques et les ordinateurs portables sont sauvegardés. La sauvegarde proactive est idéale pour cette tâche, notamment dans des environnements où les ordinateurs portables apparaissent sur le réseau de manière irrégulière. Quand Retrospect détecte un ordinateur portable, Proactive Backup ajuste dynamiquement ses priorités de sauvegarde en fonction des dernières dates de sauvegardes physiques. Pour plus de détails, suivez le lien suivant Windows Guide d’utilisation.

Migration et réplication des données

  • Restauration par fichier : les fichiers de données peuvent être sauvegardés depuis une machine physique ou virtuelle et restaurés/synchronisés vers une machine différente ou vers un volume réseau. Cette fonctionnalité peut être utilisée pour migrer ou répliquer des données efficacement en exploitant les capacités de Retrospect de ne transférer que certains fichiers qui remplissent certains critères (spécifiés par des sélecteurs), fichiers qui n’existent pas déjà à destination, ou des fichiers qui sont obsolètes à destination.

Récupération après sinistre

Le modèle de machine virtuelle VMware utilisé en conjonction avec Retrospect, peut simplifier grandement la récupération après sinistre. Le modèle de VM vous permet de créer efficacement des machines virtuelles et d’appliquer des configurations cohérentes. Grâce aux sélecteurs Retrospect et à la déduplication par fichier inter-machines décrits plus tôt dans ce document, les fichiers uniques parmi des machines virtuelles multiples sont sauvegardées efficacement. Quand vous devez récupérer des données après sinistre, vous pouvez recréer une machine virtuelle depuis un modèle VMware et y installer le logiciel client VMware pour restaurer des fichiers spécifiques à la machine virtuelle originale. Pour plus d’informations sur les modèles de machine virtuelle VMware, veuillez suivre le lien ci-dessous URL.

Support des autres configurations de machines virtuelles

Pour les clients qui utilisent les versions 3 à 4.1 de VMware ESX/ESXi, Retrospect continue de fournir un support VMware Consolidated Backup (VCB). Ceci permet à un Retrospect qui tourne sur un serveur mandataire VCB de fournir à la fois des sauvegardes fichier et image de dupliquer une machine virtuelle (VM) sans la suspendre ni l’éteindre. Pour plus d’informations, veuillez suivre le lien ci-dessous Protection des machines virtuelles avec VCB.

Si vous voulez plus d’informations sur notre extension Retrospect VMware Host Server, merci de nous contacter à ventes.france@retrospect.com.


Last Update: 19 mars 2013