Maîtrise des opérations

Vous avez appris précédemment à configurer et à exécuter des opérations instantanées et automatiques de sauvegarde, de duplication, d’archivage, de restauration et de transfert. Cette section décrit la manière de contrôler et de gérer des opérations d’exécution et planifiées à l’aide du Moniteur d’activité. Elle décrit également la manière d’optimiser la capacité de Retrospect à exécuter plusieurs opérations simultanément.

Présentation de la maîtrise des opérations

Le Moniteur d’activité de Retrospect permet de gérer des opérations en cours d’exécution, mais également des opérations en attente et planifiées. De plus, il offre des informations concernant des opérations dont l’exécution est terminée. Pour plus d’informations sur le Moniteur d’activité, reportez-vous à la section Moniteur d’activité.

Si le support requis pour la réalisation d’une opération n’est pas disponible, Retrospect affiche la fenêtre de demande de support (excepté pour les scripts Proactive Backup). Pour plus d’informations sur cette fenêtre, reportez-vous à la section Fenêtre de demande de support.

Retrospect permet d’exécuter plusieurs opérations simultanément si l’ordinateur et les périphériques de sauvegarde prennent cette fonction en charge. Pour plus d’informations sur les exécutions multiples, reportez-vous à la section Exécutions multiples concurrentes.

Si vous avez spécifié la protection par mot de passe pour Retrospect via sa préférence de sécurité, vous pouvez choisir Verrouiller l’application dans le menu Fichier afin d’empêcher d’autres utilisateurs d’interrompre des opérations sans entrer de mot de passe. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Préférences de sécurité.

Bouton Arrêter

La barre d’outils Retrospect contient un bouton d’arrêt qui facilite l’arrêt des opérations en cours d’exécution.

Si Retrospect est configuré à l’aide de nombreux scripts, notamment des scripts Proactive Backup, qui s’exécutent jour et nuit, il peut être parfois difficile de gérer les scripts et les jeux de sauvegarde, puisque Retrospect lance l’exécution des scripts dès son démarrage.

Lorsque Retrospect démarre et qu’un script est sur le point de s’exécuter, un décompte de temps s’affiche.

221

Cliquez sur Arrêter, puis confirmez votre sélection pour arrêter temporairement l’activité d’exécution. Si vous ne pouvez pas cliquer sur Arrêter avant l’expiration du décompte de temps, vous pouvez cliquer sur le bouton Arrêter toute exécution de la barre d’outils Retrospect pour obtenir le même effet.

Proactive Backup est arrêté et les scripts ne peuvent pas démarrer tant que le bouton de la barre d’outils Retrospect n’est pas réactivé. Lorsque vous cliquez une nouvelle fois sur le bouton, Proactive Backup démarre et Retrospect Express autorise les scripts planifiés et en attente à s’exécuter.

L’activation du bouton Arrêter désactive également la préférence Lancer automatiquement Retrospect jusqu’à ce que le bouton soit réactivé. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Préférences de démarrage.

lorsque vous cliquez sur le bouton Arrêter, il reste sélectionné même si vous quittez et relancez Retrospect. Lorsque toutes les exécutions sont arrêtées, l’icône de Retrospect sur la barre d’état du système de la barre des tâches Windows clignote jusqu’à ce que vous cliquiez sur le bouton Arrêter toute exécution de la barre d’outils de Retrospect.

Moniteur d’activité

Le Moniteur d’activité offre une interface pour l’affichage et l’utilisation interactive d’opérations immédiates et planifiées avant, pendant et après leur exécution. Il s’affiche automatiquement (présentant l’onglet Exécution) lorsqu’une opération est en cours. Pour l’ouvrir manuellement, cliquez sur le bouton Moniteur d’activité de la barre d’outils Retrospect.

Le Moniteur d’activité regroupe les onglets suivants :

Chaque onglet comporte un jeu unique de commandes et d’informations relatives aux activités de Retrospect. La case à cocher Ne pas autoriser le lancement des exécutions planifiées et en attente est affichée sur tous les onglets. Sélectionnez-la pour interdire les exécutions Proactive, planifiée ou en attente. Pour autoriser ces exécutions, désélectionnez-la.

Onglet Proactive

Dans le navigateur de Retrospect, cliquez sur Moniteur d’activité > Proactive pour contrôler les scripts Proactive Backup.

222

Vous pouvez démarrer et arrêter des sauvegardes Proactive Backup, interrompre ou reprendre des scripts spécifiques et modifier les planifications de script.

Pour plus d’informations sur le contrôle de Proactive Backup et des scripts Proactive Backup, reportez-vous à la section Contrôle de Proactive Backup.

Après le démarrage d’un script Proactive Backup, vous pouvez suivre la progression de l’opération dans l’onglet Exécution. Cependant, contrairement aux autres types d’opérations, si l’unité d’exécution ou le support requis d’un script Proactive Backup ne sont pas disponibles, le script n’est pas placé dans l’onglet En attente, ou n’affiche pas une boîte de dialogue de demande de support. Proactive Backup attend que toutes les ressources requises soient disponibles avant de commencer l’opération.

Si le support requis n’est pas disponible, la colonne Etat (visible lorsque l’option Sources ou l’option Jeux de sauvegarde est sélectionnée dans la liste déroulante) de l’onglet Proactive indique Support. Le script est exécuté automatiquement lorsque le support requis est disponible.

Le cas échéant, le script Proactive Backup attend que l’unité d’exécution requise soit disponible.

Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Préférences générales,

Etat de Proactive Backup

Les informations du script Proactive Backup peuvent être affichées de trois manières. Choisissez l’une des options suivantes dans la zone de liste :

  • Sources Affiche les volumes source utilisés par les scripts en cours d’exécution et indique l’état de chaque source et l’heure de la prochaine sauvegarde. L’affichage Sources permet de spécifier une planification spécifique pour la sauvegarde de sources quelconques de script.
  • Jeux de sauvegarde Affiche les jeux de sauvegarde utilisés par les scripts en cours d’exécution et indique l’état de l’opération.
  • Scripts Répertorie les scripts Proactive Backup par nom et indique leur état. L’affichage Scripts permet de désactiver un script.

Retrospect indique l’état de chaque élément sous l’en-tête correspondant.

La présence d’un champ vide indique que Proactive Backup n’est pas encore connecté à l’élément.

Actif Signifie que le script est exécuté.

Dès que possible Signifie que la source sera sauvegardée dès que possible, soit parce qu’une sauvegarde a été demandée par le client, soit parce que la dernière date de sauvegarde du client est antérieure à la fréquence de sauvegarde spécifiée.

Différé Signifie que le client a interrompu et reporté la sauvegarde. Ces reports sont consignés dans le journal des opérations.

En boucle Signifie qu’un script Proactive Backup passe en phase finale.

Inactif Signifie que le script a été désactivé ou que sa planification ne permet pas actuellement de l’exécuter.

Mot de passe Signifie qu’un jeu de sauvegarde requis par Proactive Backup est protégé par mot de passe et le requiert pour les accès. Pour que le jeu de sauvegarde soit accessible, choisissez Configuration > Jeux de sauvegarde, sélectionnez le jeu de sauvegarde protégé, et cliquez sur Propriétés. Lorsque vous saisissez le mot de passe, le jeu de sauvegarde sera accessible jusqu’à ce que vous relanciez Retrospect.

Occupé Signifie que Proactive Backup attend une ressource en cours d’utilisation.

Périphérique Signifie que Proactive Backup n’a pas pu détecter le lecteur de bande auquel le jeu de sauvegarde requis est lié. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Onglet Liaison.

Planifié Signifie que le volume source n’a jamais été sauvegardé, mais que l’administrateur a planifié une sauvegarde imminente.

Prêt Signifie qu’un volume source est actuellement sauvegardé ou sur le point de l’être et qu’un jeu de sauvegarde est prêt à recevoir une sauvegarde.

Réessayer Signifie que Proactive Client Backup effectue une nouvelle tentative de sauvegarde du volume source suite à un échec.

Sauvegardé Signifie que le volume source a été sauvegardé dans l’intervalle de temps spécifié.

Source Signifie que Proactive Backup ne trouve pas le volume source.

Support Signifie que Proactive Backup n’a pas pu détecter le support approprié pour le jeu de sauvegarde de l’élément.

Cliquez sur une source, un jeu de sauvegarde ou un script pour afficher plus d’informations d’état dans la partie inférieure de la fenêtre Moniteur d’activité.

Commandes Proactive Backup

L’onglet Proactive regroupe les commandes suivantes :

  • Cliquez sur le bouton Planifier pour écraser une planification d’exécution de script Proactive Backup. Si Sources est sélectionné dans la zone de liste, entrez une date et une heure dans la boîte de dialogue, puis cliquez sur OK. Si Scripts est sélectionné dans la zone de liste, sélectionnez l’option activant le script, puis cliquez sur OK.
  • Cliquez sur le bouton Pause pour interrompre toutes les exécutions en attente de script Proactive Backup.
  • Cliquez sur le bouton Continuer pour poursuivre toutes les exécutions en attente de script Proactive Backup.
  • Cliquez sur le bouton Début pour exécuter Proactive Backup. Si vous avez créé des scripts Proactive Backup quelconques et que Proactive Backup n’est pas désactivé, ce dernier est exécuté automatiquement après 10 minutes.
  • Cliquez sur le bouton Arrêt pour terminer l’exécution de Proactive Backup. Cliquez sur Début si vous souhaitez exécuter des scripts Proactive Backup. Si vous ne désactivez pas Proactive Backup, ce dernier est automatiquement réexécuté après 10 minutes. Lors de l’arrêt de Proactive Backup, les suppressions des planifications spécifiées au cours de son exécution sont perdues.
  • Choisissez un élément dans la zone de liste Sources pour modifier l’affichage. Choisissez Sources pour afficher les scripts Proactive Backup selon leur source, Jeux de sauvegarde pour les afficher selon leur cible ou Scripts pour les afficher par nom.
  • Sélectionnez la case à cocher Ne pas autoriser le lancement des exécutions planifiées et en attente pour interdire les exécutions Proactive, planifiées ou en attente. Pour autoriser ces exécutions, désélectionnez-la.

Désactivation d'un script Proactive Backup

Retrospect permet de désactiver temporairement un script Proactive Backup pour ne pas inclure ses sources dans les opérations de routine Proactive Backup.

lorsque vous arrêtez et redémarrez Proactive Backup, le script est activé.

Pour empêcher l’exécution d’un script Proactive Backup spécifique, cliquez sur l’onglet Scripts. Sélectionnez le script dans la liste, puis cliquez sur le bouton Planifier de la barre d’outils. Dans la boîte de dialogue qui s’affiche, sélectionnez l’option Jamais active et cliquez sur OK.

Réactivation d’un script : pour permettre l’exécution d’un script Proactive Backup désactivé et inclure les sources respectives dans les routines de Proactive Backup, procédez comme pour la désactivation, mais sélectionnez l’option Toujours active.

Planification de la sauvegarde d’une source

Retrospect vous permet de planifier la sauvegarde d’un volume source à partir d’un script Proactive Backup. Vous pouvez ainsi définir l’exécution d’une sauvegarde de la source à une heure précise au lieu d’attendre que Proactive Backup n’effectue la sauvegarde à son gré. Cette fonctionnalité s’avère utile, par exemple, lorsque l’administrateur des sauvegardes sait qu’un commercial va quitter le bureau avec son ordinateur portable. L’administrateur peut planifier la sauvegarde immédiate de ce client.

Pour planifier la sauvegarde d’une source, cliquez sur l’onglet Sources de la fenêtre d’état de Proactive Backup. Sélectionnez la source dans la liste, puis cliquez sur le bouton Planifier de la barre d’outils (ou cliquez deux fois sur la source).

223

Définissez la date et l’heure de sauvegarde de la source à l’aide des commandes, puis cliquez sur OK. Retrospect modifie le niveau de priorité du volume source dans la file d’attente du script Proactive Backup en fonction de l’heure planifiée.

Une sauvegarde planifiée de cette manière n’est pas enregistrée par Retrospect lorsque Proactive Backup s’arrête.

Onglet Planification

Dans le navigateur de Retrospect, cliquez sur Moniteur d’activité > Planifié pour obtenir un aperçu des scripts imminents (à l’exception des scripts Proactive Backup).

224

Il est possible de modifier et de supprimer des scripts spécifiques dans cette fenêtre, et d’empêcher les exécutions planifiées.

L’onglet Planification regroupe les commandes suivantes :

  • Cliquez sur le bouton Modifier le script pour afficher la fenêtre de résumé du script. Dans cette fenêtre, vous pouvez modifier les sources de script, les cibles, les fichiers sélectionnés, les options et la planification du script. Effectuez vos modifications, puis cliquez sur OK.
  • Cliquez sur le bouton Supprimer pour supprimer l’exécution du script à la date et l’heure sélectionnées ainsi que les autres exécutions du script planifiées avant la date et l’heure sélectionnées. Une boîte de dialogue de confirmation de la suppression s’affiche.
  • Sélectionnez la case à cocher Ne pas autoriser le lancement des exécutions planifiées et en attente pour interdire les exécutions Proactive, planifiée ou en attente. Pour autoriser ces exécutions, désélectionnez-la.

Lorsque l’heure d’exécution d’un script planifié approche, celui-ci passe de l’onglet Planification à l’onglet Exécution ou, si les ressources requises ne sont pas disponibles, à l’onglet En attente.

Onglet En attente

Dans le navigateur de Retrospect, cliquez sur Moniteur d’activité > En attente pour afficher les opérations en attente de ressources (jeux de sauvegarde, sources, unités d’exécution.)

225

Par exemple, si une opération requiert une unité d’exécution spécifique déjà utilisée, ou si toutes les unités d’exécution sont en cours d’utilisation, l’opération est placée dans la file d’attente. Pour plus d’informations sur les unités d’exécution et les exécutions multiples simultanées, reportez-vous à la section Exécutions multiples concurrentes.

L’onglet En attente regroupe les commandes suivantes :

  • Cliquez sur le bouton Mettre en veille pour interrompre l’opération sélectionnée. Les opérations interrompues ne s’exécutent que si elles sont relancées (même si les ressources requises deviennent disponibles).
  • Cliquez sur le bouton Reprise pour relancer une opération interrompue sélectionnée. L’opération est effectuée lorsque les ressources requises deviennent disponibles.
  • Cliquez sur le bouton Supprimer, puis cliquez sur OK pour supprimer l’opération sélectionnée.
  • Cliquez sur le bouton Différer pour remettre l’exécution à une date et une heure spécifiées. Le système tente d’exécuter l’opération à ces date et heure (si vous n’avez pas fermé Retrospect entre temps). Si les ressources requises sont disponibles, l’opération est exécutée. Dans le cas contraire, elle est placée dans la file d’attente.
  • Sélectionnez la case à cocher Ne pas autoriser le lancement des exécutions planifiées et en attente pour interdire les exécutions Proactive, planifiées ou en attente. Pour autoriser ces exécutions, désélectionnez-la.

Une fois que l’exécution de l’opération a démarré, utilisez l’onglet Exécution pour contrôler sa progression.

Onglet Exécution

Dans le navigateur de Retrospect, cliquez sur Moniteur d’activité > Exécution pour afficher les opérations en cours d’exécution.

226

Lors de l’exécution d’une opération, l’onglet Exécution du Moniteur d’activité s’affiche automatiquement.

Vous pouvez contrôler la performance d’opérations en cours d’exécution, interrompre ou arrêter une opération et afficher le journal d’une opération. Si l’opération requiert un support qui n’est pas disponible ou accessible, la fenêtre de demande de support s’affiche au cours de l’exécution.

Retrospect réagit selon que l’opération est immédiate ou programmée et selon les préférences spécifiées. Pour plus d’informations, reportez-vous aux sections Préférences de démarrage et Préférences de planification.

Lors de l’exécution d’une opération, l’onglet Exécution regroupe les commandes suivantes :

  • Cliquez sur le bouton Pause, puis cliquez sur Oui pour interrompre l’opération sélectionnée. Si vous souhaitez interrompre toutes les exécutions et/ou interdire le lancement d’exécutions planifiées et en attente, sélectionnez les cases à cocher appropriées, puis cliquez sur Oui.
  • Cliquez sur le bouton Continuer, puis cliquez sur Oui pour reprendre l’opération sélectionnée. Si vous souhaitez continuer toutes les exécutions et/ou autoriser le lancement d’exécutions planifiées et en attente, sélectionnez les cases à cocher appropriées, puis cliquez sur Oui.
  • Cliquez sur le bouton Fin, puis cliquez sur Oui pour mettre fin à l’opération sélectionnée. Si vous souhaitez mettre fin à toutes les exécutions et/ou interdire le lancement d’exécutions planifiées et en attente, sélectionnez les cases à cocher appropriées, puis cliquez sur Oui.
  • Le bouton Journal permet d’afficher les informations du journal des opérations de l’opération sélectionnée.

Si le support requis pour l’opération sélectionnée n’est pas disponible, Retrospect affiche une boîte de dialogue de demande de support. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Fenêtre de demande de support.

Lorsqu’une opération est terminée, elle est supprimée de l’onglet Exécution. Cliquez sur l’onglet Historique pour afficher des informations relatives à l’opération.

Onglet Historique

Dans le navigateur de Retrospect, cliquez sur Moniteur d’activité > Historique pour afficher des opérations terminées (avec ou sans succès).

227

L’onglet Historique affiche des informations sur la date, l’heure et la performance des dernières opérations. Il regroupe les commandes suivantes :

  • Cliquez sur le bouton Supprimer tout, puis cliquez sur OK pour supprimer les informations d’historique des éléments répertoriés. Si vous ne supprimez pas ces informations, Retrospect supprime automatiquement les opérations les plus anciennes pour afficher les informations des dernières opérations. Utilisez la limite d’historique d’exécution pour définir le nombre maximal d’opérations répertoriées dans l’onglet Historique. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Préférences générales.
  • Cliquez sur le bouton Supprimer, puis sur OK pour supprimer les informations d’historique des opérations sélectionnées.
  • Cliquez sur Erreurs pour afficher un navigateur répertoriant le ou les fichiers à l’origine de l’erreur. Le bouton Erreurs est disponible uniquement en cas d’erreur relative à un fichier. D’autres erreurs sont décrites dans le journal.
  • Cliquez sur le bouton Journal pour afficher les informations du journal des opérations de l’opération sélectionnée.

Onglet Evénements

Dans le navigateur de Retrospect, cliquez sur Moniteur d’activité > Evénements pour afficher des messages particuliers de Retrospect concernant des opérations précédentes ou en cours.

228

Pour chaque événement, Retrospect affiche des informations relatives au type d’événement, la date et l’heure de son exécution, sa catégorie et une brève description. Consultez régulièrement l’onglet Evénements pour une meilleure maîtrise de l’ordinateur de sauvegarde Retrospect.

Les types d’événements sont informations, avertissements et erreurs. Les événements d’information s’affichent pour des opérations qui s’effectuent correctement ou qui sont interrompues. Les avertissements indiquent des événements plus graves. Par exemple, si une sauvegarde contient des erreurs, Retrospect affiche un avertissement. Les erreurs sont bien sûrs les événements les plus graves. Retrospect affiche une erreur lorsqu’il n’est pas en mesure d’effectuer une opération, par exemple, si un script échoue ou si un volume ou un périphérique n’est pas accessible.

Chaque événement affiché par Retrospect rentre dans une des catégories suivantes : Volume, Client, Périphérique, SCSI, Jeu de sauvegarde, Moteur ou Script.

Vous pouvez supprimer un événement sélectionné ou tous les événements à l’aide des commandes suivantes :

  • Cliquez sur le bouton Supprimer tout, puis sur OK pour supprimer tous les événements. Si vous ne supprimez pas d’événement, Retrospect supprime automatiquement les plus anciens pour afficher les informations des plus récents. Utilisez la limite d’événement d’exécution pour définir le nombre maximal d’événements répertoriés dans l’onglet Evénements. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Préférences générales.
  • Cliquez sur le bouton Supprimer, puis sur OK pour supprimer l’événement sélectionné.
  • tous les événements Retrospect sont également enregistrés dans le journal d’applications de l’observateur d’événements de Windows. Pour plus d’informations sur l’accès à l’observateur d’événements, consultez la documentation Windows. Si vous sélectionnez Activer la notification pour les applications externes, certaines applications, notamment EMC Legato Networker Management Console, peuvent également afficher des événements Retrospect. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Préférences des rapports.

Fenêtre de demande de support

Lorsqu’une opération passe dans l’onglet Exécution du Moniteur d’activité et que le support requis n’est pas disponible, vous êtes invité à insérer un support portant le nom correct ou un support vierge ou initialisé via une fenêtre de demande de support.

Vous pouvez éviter l’affichage de ce message si vous insérez le support approprié avant l’exécution de l’opération. Afin de ne pas écraser de données importantes, Retrospect requiert des bandes, des disques et des disques amovibles particuliers. Ces derniers doivent être vierges ou initialisés et leur nom doit être identique à celui requis de sorte que l’application puisse continuer sans votre intervention. Lorsque vous effectuez des sauvegardes de recyclage ou sur de nouveaux supports, il est recommandé d’initialiser au préalable les supports amovibles ou d’ajouter des disques durs pour faciliter le déroulement des opérations sans demande de support.

La fenêtre de demande de support est différente selon que la cible est un jeu de sauvegarde sur bande/CD/DVD ou un jeu de sauvegarde sur disque. Il

Demande de support bande/CD/DVD

Lors de la sauvegarde vers des bandes ou CD/DVD, la fenêtre de demande de support ressemble à la fenêtre Périphériques de stockage.

229

Cliquez sur Arrêter pour interrompre l’opération en cours. Si Retrospect recherche un nouveau support, insérez un support vierge ou initialisé, puis cliquez sur Continuer pour poursuivre l’opération en cours. Si Retrospect recherche un membre spécifique d’un jeu de sauvegarde, insérez-le, puis cliquez sur Continuer. Si le membre recherché n’est pas disponible, cliquez sur Options (reportez-vous à la section Support non disponible pour plus d’informations).

La fenêtre propose une barre d’outils dotée des mêmes commandes que la fenêtre Périphériques de stockage. Reportez-vous aux sections :

Les commandes les plus utiles lors d’une demande de support sont :

Ejecter : Permet d’éjecter le support sélectionné du lecteur afin que vous puissiez insérer le support correct ou un support bande/CD/DVD vierge ou initialisé.

Effacer : Permet d’initialiser le contenu de la bande ou du CD/DVD sélectionné, puis d’utiliser le support initialisé pour l’opération en cours.

Support non disponible

Si le support requis n’est pas disponible, cliquez sur le bouton Choix. La boîte de dialogue de sélection de support s’affiche. Sélectionnez l’une des options suivantes :

Manquant Indique à Retrospect qu’il doit considérer le membre demandé comme dorénavant inaccessible dans le jeu de sauvegarde. Retrospect demande d’insérer un nouveau membre et, si possible, copie les données manquantes sur ce dernier lors de la sauvegarde ou de l’archivage suivant.

Sélectionnez cette option uniquement si vous avez perdu ou endommagé le membre demandé. Cette option ne s’applique pas à d’autres cas.

Ignorer Indique à Retrospect qu’il ne doit pas tenir compte du membre requis, mais en demander un nouveau. Les données stockées sur le membre demandé restent intactes. Vous indiquez en fait au programme d’arrêter la copie sur ce membre et de la poursuivre sur un autre. Cette option s’avère utile lorsqu’un membre est presque saturé et qu’il risque de ne pas contenir la sauvegarde automatique complète avant la demande d’un nouveau support.

ne sélectionnez pas cette option en cas de perte ou d’endommagement du support requis ; vous risqueriez de perdre vos données. Sélectionnez plutôt l’option Manquant.

Demande de support disque

Lors de la sauvegarde d’un disque, la fenêtre de demande de support ressemble à celle affichée lors d’une opération d’ajout de disque à un nouveau jeu de sauvegarde sur disque. Elle s’affiche lorsque le disque est arrivé à saturation ou n’est pas disponible pour Retrospect.

230

Cliquez sur Annuler pour interrompre l’opération en cours.

Cliquez sur Afficher les membres pour afficher tous les membres du jeu de sauvegarde et sur le bouton Propriétés pour afficher les détails. Si l’un des membres existants dispose d’espace disque supplémentaire, vous pouvez l’ajouter au jeu de sauvegarde dans la fenêtre des propriétés. Si vous réussissez à ajouter l’espace requis, Retrospect continue l’opération en cours.

Accédez au disque disposant d’un espace disque suffisant et sélectionnez-le, puis cliquez sur Continuer pour l’ajouter comme membre du jeu de sauvegarde. La fenêtre qui s’affiche fournit un résumé des informations relatives au disque ajouté et permet de spécifier l’espace de stockage réservé au jeu de sauvegarde.

231

Cliquez sur le bouton Options avancées afin de spécifier des options supplémentaires.

  • Emplacement du dossier des données de sauvegarde. Si vous n’indiquez pas un emplacement, le dossier est automatiquement sauvegardé au niveau de la racine du disque.
  • Un mot de passe pour un volume réseau de façon que Retrospect puisse systématiquement se connecter lors de sauvegardes automatiques.
  • dans le cas de volumes locaux non système, vous pouvez également configurer Retrospect afin qu’il initialise et renomme le disque.

Cliquez sur OK pour ajouter le disque et continuer l’opération en cours.

Pour les jeux de sauvegarde sur disque avec optimisation, Retrospect affiche uniquement la fenêtre de demande de support une fois que le programme a optimisé le jeu de sauvegarde et déterminé qu’il nécessitait davantage d’espace disque pour terminer l’opération en cours. Si le jeu de sauvegarde est optimisé selon la politique définie par Retrospect, vous devez ajouter un autre disque (ou accroître l’espace disque disponible sur le disque actuel) pour continuer l’opération en cours.

Si la politique d’optimisation spécifie le nombre de sauvegardes à conserver, cliquez sur Optimiser pour réduire ce nombre ou supprimer les instantanés plus anciens et les fichiers associés et gagner de l’espace disque sur le membre du jeu de sauvegarde actif. Vous libérez ainsi de l’espace pour l’opération en cours mais les données optimisées ne peuvent pas être récupérées.

232

Cliquez sur Optimiser et saisissez un nombre de sauvegardes à conserver plus petit, puis cliquez sur OK. Retrospect optimise le jeu de sauvegarde puis, s’il dispose d’un espace disque suffisant, continue l’opération en cours.

Exécutions multiples concurrentes

Retrospect permet de modifier les paramètres de configuration en cours d’exécution, d’exécuter parallèlement des opérations indépendantes, de gérer des conflits de ressources (notamment les exécutions conflictuelles en série), de lancer des exécutions multiples via le système Proactive Backup et d’utiliser simultanément plusieurs lecteurs dans une bandothèque.

Retrospect est doté à la fois de fonctionnalités d’exécution multiple de base et d’options supplémentaires (prise en charge pour une utilisation simultanée de plusieurs lecteurs de bande) activées via le module Advanced Tape Support.

Retrospect Desktop ne prend pas en charge les exécutions multiples simultanées.

Exécutions multiples

Retrospect est préconfiguré pour des unités d’exécution multiple dont le nombre exact dépend de la quantité de mémoire totale de l’ordinateur de sauvegarde.

le programme permet jusqu’à 8 exécutions simultanées dans la mesure où l’ordinateur dispose de suffisamment de mémoire et que les périphériques de sauvegarde prennent en charge une telle configuration.

Lors de l’utilisation d’unités d’exécution multiple, il est possible de lancer plusieurs opérations simultanément. Si vous lancez plus d’opérations que d’unités d’exécution disponibles, les opérations supplémentaires sont placées dans une file d’attente jusqu’à ce qu’une unité d’exécution soit disponible. Reportez-vous à la section Onglet En attente.

En général, afin d’exécuter des opérations simultanément, celles-ci doivent être dotées d’une source et d’une cible uniques. Les jeux de sauvegarde sur disques présentent une caractéristique unique en ce qu’un jeu de sauvegarde peut être utilisé comme cible pour une opération et en même temps comme source pour d’autres opérations. Cette fonctionnalité est détaillée à la section Jeux de sauvegarde sur disque et exécutions multiples.

Les pseudo-volumes et les boîtes aux lettres des conteneurs de volume et de boîte aux lettres Exchange ne sont pas considérés comme uniques. Aussi, vous ne pouvez pas utiliser un volume et l’un de ses pseudo-volumes (ou un conteneur de boîte aux lettres Exchange et l’une de ses boîtes aux lettres) simultanément lors d’une sauvegarde ou d’une restauration. Retrospect lance ses exécutions l’une après l’autre.

Si des jeux de sauvegarde multiples sur disque utilisent le même volume, Retrospect, Inc. recommande de ne pas les utiliser lors d’opérations simultanées.

Jeux de sauvegarde sur disque et exécutions multiples

Les éditions serveur de Retrospect sont uniques en ce qu’elles prennent en charge une seule opération d’écriture et plusieurs opérations de lecture simultanées sur un jeu de sauvegarde sur disque.

Les opérations d’écriture incluent :

  • Sauvegarde vers le jeu de sauvegarde
  • Transfert vers le jeu de sauvegarde
  • Archivage vers le jeu de sauvegarde

Les opérations de lecture incluent :

  • Restauration depuis le jeu de sauvegarde
  • Transfert depuis le jeu de sauvegarde
  • Préparation en vue d’une récupération d’urgence
  • Affichage des propriétés du jeu de sauvegarde
  • Parcours des images ou sessions d’un jeu de sauvegarde

Tant que vous disposez d’unités d’exécution, vous pouvez effectuer une opération d’écriture en même temps que plusieurs opérations de lecture. Vous pouvez également effectuer plusieurs opérations de lecture simultanées.

Par exemple, vous pouvez sauvegarder vers un jeu de sauvegarde et en même temps restaurer un client Retrospect à partir du même jeu de sauvegarde. Vous avez également la possibilité d’effectuer les opérations suivantes :

  • Effectuer plusieurs restaurations (notamment des restaurations lancées par utilisateur) à partir d’un jeu de sauvegarde
  • Transférer les images à partir d’un jeu de sauvegarde tout en effectuant une sauvegarde vers ce même jeu

La seule restriction, mise à part les unités d’exécution, est qu’aucune des opérations simultanées ne peut faire appel au même volume, à la même base de données, à la même boîte aux lettres ou au même jeu de sauvegarde (sauf s’il est sur disque).

certaines opérations nécessitent un accès exclusif au jeu de sauvegarde (par ex. la mise à jour du fichier catalogue, l’optimisation, le recyclage ou la vérification du support). Lorsqu’une de ces opérations utilise un jeu de sauvegarde sur disque, aucune autre opération ne peut y accéder au même moment.

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ces jeux de sauvegarde sur disque, assurez-vous que vos scripts spécifient l’utilisation par Retrospect d’Unité d’exécution quelconque. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Affectation d’unités d’exécution.

Pour utiliser cette fonction, il vous suffit de spécifier Unité d’exécution quelconque dans vos scripts. Les scripts qui ne peuvent pas s’exécuter simultanément en raison de conflits de ressource sont placés dans une file d’attente et s’exécutent dès que les ressources requises sont disponibles. Pour des opérations immédiates et les tâches de gestion des jeux de sauvegarde, Retrospect vous demande de patienter jusqu’à ce que la ressource requise soit disponible ou affiche l’erreur –843 (ressource en cours d’utilisation par une autre opération), auquel cas, vous devrez réessayer ultérieurement.

Retrospect Desktop prend en charge une seule unité d’exécution et ne peut donc pas bénéficier des fonctionnalités d’écriture unique/lectures multiples des jeux de sauvegarde sur disque.

Configuration des préférences d’exécution multiple

Vous devez disposer de plus d’une unité d’exécution pour effectuer des exécutions simultanées.

Reportez-vous à la section Préférences générales pour plus d’informations sur la définition du nombre d’unités d’exécution.

Retrospect détermine automatiquement le nombre optimal d’unités d’exécution en fonction de la quantité de mémoire de l’ordinateur de sauvegarde. La modification de ce paramètre n’est pas recommandée.

Affectation d’unités d’exécution

Une opération peut être configurée pour utiliser une unité d’exécution spécifique ou la première unité d’exécution disponible (Unité d’exécution quelconque). Lorsque vous disposez de deux unités d’exécution ou plus et que vous créez un script ou définissez une opération immédiate, la fenêtre de résumé inclut une liste d’unité d’exécution.

233

Pour bénéficier des exécutions multiples, sélectionnez Unité d’exécution quelconque. Dans certains cas, il est possible que vous souhaitiez effectuer des exécutions simultanées. Par exemple, vous pouvez sauvegarder un volume sur un disque dur, puis sauvegarder le fichier catalogue sur un CD. Dans ce cas, affectez la même unité d’exécution aux deux opérations, puis planifiez la sauvegarde principale avant la sauvegarde du fichier catalogue. Ceci permet d’assurer que la deuxième opération est réalisée après la première.

Lecteurs multiples

Des exécutions simultanées vers des lecteurs de bande multiples requièrent le module Advanced Tape Support de Retrospect. Vous pouvez réaliser des exécutions simultanées vers plusieurs lecteurs de bande autonomes ou vers des bandothèques dotées de lecteurs internes multiples.

Advanced Tape Support n’est pas disponible pour Retrospect Desktop ou Retrospect Single Server (Disk-to-Disk).

Liaison de jeux de sauvegarde de bande à des lecteurs de bandes

Lorsque plusieurs lecteurs de bandes sont utilisés avec Retrospect, il peut s’avérer nécessaire de lier un jeu de sauvegarde à un lecteur spécifique. Par exemple, si vous disposez de deux lecteurs de bandes à vitesses différentes, vous pouvez lier le jeu de sauvegarde des ordinateurs client au lecteur lent et celui du serveur local au lecteur rapide. La vitesse du lecteur et celle du réseau sont ainsi mieux synchronisées et moins de temps est perdu pour le repositionnement des têtes par les lecteurs de bandes.

Par défaut, Retrospect autorise les jeux de sauvegarde à utiliser tout lecteur de bande disponible. Ce paramètre peut être modifié de deux manières :

  • Vous pouvez spécifier et modifier la liaison d’un jeu de sauvegarde via la fenêtre des propriétés du jeu de sauvegarde. Choisissez Configuration > Jeux de sauvegarde, sélectionnez un jeu de sauvegarde, puis cliquez sur Propriétés. Dans la fenêtre Propriétés, cliquez sur l’onglet Liaison. Cliquez sur Lecteurs de bande sélectionnés, puis sélectionnez un ou plusieurs lecteurs. vous pouvez supprimer une liaison en sélectionnant Tout lecteur de bande.
  • 234

  • Vous pouvez spécifier et modifier la liaison d’un jeu de sauvegarde via la fenêtre Périphériques de stockage. Cliquez sur Configuration > Périphériques. Dans la fenêtre Périphériques de stockage, cliquez sur l’onglet Liaison. Sélectionnez un jeu de sauvegarde, cliquez sur Lecteurs de bande sélectionnés, puis sélectionnez un ou plusieurs lecteurs. vous pouvez supprimer une liaison en sélectionnant Tout lecteur de bande.
  • 235

Stratégies de lecteur de bande multiple

Le module Advanced Tape Support (ATS) de Retrospect permet l’écriture vers plusieurs lecteurs de bande ou la lecture et l’écriture simultanées vers des lecteurs de bande séparés. Ceci permet de sauvegarder plus de données dans une fenêtre de sauvegarde donnée.

La stratégie idéale pour optimiser les performances d’ATS et répondre aux requêtes de la fenêtre de sauvegarde est de définir les scripts de manière à relier une source unique à une cible unique afin que plusieurs opérations puissent être exécutées simultanément.

Si une source ou une cible spécifiques sont utilisées par une opération, Retrospect ne peut pas les utiliser pour une autre opération simultanée.

Les exemples suivants décrivent la manière de structurer les scripts et les jeux de sauvegarde afin d’optimiser les performances d’ATS :

Sans Advanced Tape Support, vous auriez créé un script pour sauvegarder tous les serveurs sur un jeu de sauvegarde unique. Ceci s’avère une option convenable puisqu’il n’est pas possible de sauvegarder simultanément vers deux lecteurs de bande sans ATS.

Grâce à Advanced Tape Support, vous pouvez créer deux scripts, chacun sauvegardant deux serveurs sur un jeu de sauvegarde différent. Vous pouvez planifier les scripts à exécuter simultanément et sauvegarder tous les volumes plus rapidement.

Scripts

Script 1

Script 2

Sources

Script 1 : serveurs A et B

Script 2 : serveurs C et D

Cibles

Script 1 : jeu de sauvegarde 1

Script 2 : jeu de sauvegarde 2

Dans cet exemple, les serveurs doivent être sauvegardés chaque soir à 22h00 et les ordinateurs portables doivent être sauvegardés lorsqu’ils sont disponibles sur le réseau.

Créez deux scripts, un script standard pour les serveurs et un script Proactive Backup pour les ordinateurs portables.

Scripts

Sauvegarde de serveur

Sauvegarde d’ordinateur portable (script Proactive Backup)

Sources

Sauvegarde de serveur : SQL, Exchange, serveur de fichiers

Sauvegarde d’ordinateur portable : ordinateurs portables

Cibles

Sauvegarde de serveur : jeu de sauvegarde 1

Sauvegarde d’ordinateur portable : jeu de sauvegarde 2

Planification

Sauvegarde de serveur : chaque soir à 22h00

Sauvegarde d’ordinateur portable : toujours active

Cette configuration permet à Retrospect de sauvegarder les serveurs et les ordinateurs portables simultanément sur différents lecteurs de bande (à condition que les ressources soient disponibles).

Organisez les clients en quatre groupes logiques de taille similaire, créez un groupe source par groupe (dans la base de données de volumes), puis ajoutez les clients.

Créez un jeu de sauvegarde et un script Proactive Backup pour chaque groupe source, puis exécutez Proactive Backup.