Utilitaires

Retrospect propose un large éventail de fonctionnalités beaucoup plus performantes que celles qui sont généralement requises pour vos opérations de sauvegarde et de restauration. Bien que la connaissance de ces options ne soit pas nécessaire, elle peut cependant vous permettre d’utiliser le programme de manière plus rapide et plus efficace.

Utilisation de volumes

Un volume est la représentation par le système d’exploitation d’un périphérique de stockage à accès sélectif, tel qu’un disque dur ou une partition, une cartouche amovible, ou un CD/DVD. Il peut aussi s’agir d’un serveur de fichiers réseau. Un volume correspond à l’unité de stockage de base des fichiers et des dossiers. Retrospect utilise les volumes comme sources pour les sauvegardes et d’autres opérations, et vous permet d’effectuer un suivi des fichiers à l’aide d’images de volumes.

Si l’ordinateur de sauvegarde ou un client connecté dispose du serveur Microsoft SQL ou Exchange, ceux-ci s’affichent également dans les fenêtres de liste de volumes Retrospect. Si le serveur Exchange est installé, un conteneur supplémentaire (boîtes aux lettres Exchange) s’affiche aussi.

afin de sauvegarder et restaurer les bases de données et boîtes aux lettres SQL et Exchange, vous devez disposer de SQL Server Agent et d’Exchange Agent de Retrospect. Pour plus d’informations sur l’utilisation des serveurs SQL, reportez-vous à l’SQL Server Agent. Pour plus d’informations sur l’utilisation des serveurs et boîtes aux lettres Exchange, reportez-vous à l’Agent Exchange Server.

Fenêtres de volumes

Retrospect dispose de deux fenêtres de volumes. Un grand nombre d’opérations effectuées avec Retrospect utilisent une fenêtre pour vous permettre de sélectionner un ou plusieurs volumes.

399

Fenêtre de sélection de volumes pour une sauvegarde immédiate

Une fenêtre similaire, la fenêtre de bases de données des volumes, peut être utilisée pour gérer les volumes. Elle dispose de fonctions supplémentaires qui ne sont pas disponibles dans les fenêtres de sélection des volumes. Par exemple, la liste affichée dans la fenêtre de la base de données des volumes est structurée et configurée en vue d’optimiser la navigation et la sélection des volumes.

400

Fenêtre de base de données des volumes

Quelle que soit la fenêtre utilisée, le procédé est relativement simple : cliquez sur les volumes souhaités, puis sur un bouton ou une icône de la barre d’outils pour effectuer une opération. (Vous pouvez également utiliser le bouton droit de la souris afin d’afficher un menu contextuel.)

Pour utiliser les techniques décrites dans cette section, ouvrez la fenêtre de base de données des volumes en cliquant sur Configuration >Volumes.

Les volumes répertoriés dans la liste déroulante sont disposés dans un format semblable à celui de l’Explorateur Windows.

Affichage des volumes

Dans une fenêtre de volumes, les icônes + et – situées à gauche fonctionnent de la même manière que celles de l’Explorateur Windows. Cliquez sur l’icône + pour afficher les éléments du conteneur (reportez-vous à la Conteneurs) ou du dossier (reportez-vous à la Dossiers). Cliquez sur une icône – pour masquer le contenu. Cette commande n’est pas disponible si aucun pseudo-volume n’a été défini pour le volume.

Sélection des volumes

Sélectionnez l’un des volumes de la liste à l’aide de la souris. Ceci a pour effet de désélectionner les autres volumes.

Maintenez la touche Ctrl enfoncée, puis cliquez sur un volume pour le sélectionner sans désélectionner les autres volumes. Cette méthode vous permet de sélectionner plusieurs volumes contigus ou non contigus.

Maintenez la touche Maj enfoncée, puis cliquez sur un volume pour sélectionner tous les volumes compris entre la sélection et l’entrée en surbrillance. Cette opération est appelée sélection multiple contiguë.

Certaines opérations n’autorisent pas les sélections multiples. (Par exemple, vous ne pouvez pas effectuer de restauration sur plusieurs volumes.)

Des exemples de méthodes de sélection sont fournis ci-dessous.

Sélection d’origine :

402

Après avoir cliqué sur Iago

403

Après avoir cliqué sur Iago en maintenant la touche Ctrl enfoncée

404

Après avoir cliqué sur Iago en maintenant la touche Maj enfoncée

405

Ces méthodes de sélection individuelle et multiple s’appliquent à l’ensemble de l’application, et non uniquement à la liste des volumes.

Conteneurs

Dans une liste de volumes, les volumes, les clients et les groupes sont regroupés dans les conteneurs suivants : Poste de travail, Favoris réseau, Clients en réseau et Groupes source.

405

La sélection d’un de ces conteneurs de premier niveau entraîne la sélection de tout son contenu. Par exemple, pour sauvegarder tous les disques durs et amovibles connectés à l’ordinateur de sauvegarde, ainsi que tous les clients connectés à Retrospect, sélectionnez simplement les conteneurs Poste de travail et Clients en réseau comme sources.

Poste de travail

Le conteneur Poste de travail contient les lecteurs de disque locaux. Il s’agit du disque dur interne, d’un disque amovible inséré et de lecteurs externes. Il n’inclut pas les lecteurs connectés du réseau ou les volumes réseau. Le conteneur Poste de travail comprend également des bases de données locales SQL et Exchange et des boîtes aux lettres Exchange.

Lorsque vous sélectionnez le conteneur Poste de travail, vous indiquez à Retrospect qu’il doit sélectionner tous les volumes de ce conteneur sur l’ordinateur de sauvegarde, à l’exception des disquettes et des CD-ROM.

L’exemple suivant illustre la sélection du conteneur Poste de travail et l’affichage des volumes correspondants. Ainsi, si cette sélection est effectuée lors d’une opération de sauvegarde, les volumes correspondants sont sauvegardés.

Cette sélection...

...correspond à ces volumes.

406

Capulet
Montague

Favoris réseau

Le conteneur Favoris réseau contient uniquement les volumes partagés que vous avez ajoutés.

Lorsque vous sélectionnez ce conteneur, vous demandez à Retrospect de sélectionner tous les volumes partagés inclus.

Pour ajouter un volume de réseau à la base de données des volumes :

  1. Choisissez Configuration > Volumes dans le navigateur.
  2. Cliquez sur le bouton Réseau.
  3. Parcourez le réseau pour accéder au volume ou dossier que vous souhaitez ajouter.
  4. vous pouvez également cliquer sur Avancé pour préciser un chemin d’accès UNC au volume que vous souhaitez ajouter.
  5. Sélectionnez-le puis cliquez sur le bouton Ajouter.

Si le serveur vous y invite, saisissez un identifiant et un mot de passe puis cliquez sur OK.

407

si vous configurez Retrospect pour une connexion comme utilisateur doté de privilèges d’accès au volume réseau, vous ne serez plus invité à saisir ces informations de connexion. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Préférences de sécurité.

Clients de sauvegarde

Le conteneur Clients en réseau inclut les ordinateurs client que vous avez connectés à Retrospect. Ces ordinateurs contiennent eux-mêmes un ou plusieurs volumes, disponibles en fonction de leur mode de configuration sous l’onglet Volumes de la fenêtre des propriétés des clients. Pour plus de détails, reportez-vous au Clients réseau.

les ordinateurs Retrospect Client pour Windows qui ont été ajoutés automatiquement à la base de données des clients en utilisant la méthode de clé publique/clé privée sont, par défaut, regroupés dans le dossier des clients ajoutés automatiquement, dans le conteneur des clients à sauvegarder. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Ajout de préférences.

Lorsque vous sélectionnez le conteneur Clients en réseau, vous demandez à Retrospect de sélectionner tous les ordinateurs client inclus.

si vous disposez de serveurs SQL ou Exchange comme clients, ils s’affichent dans le conteneur Clients en réseau. Si vous disposez d’un serveur client Exchange, le conteneur des boîtes aux lettres Exchange s’affiche également.

Groupes source

Le conteneur Groupes source inclut des volumes qui ont été regroupés pour une organisation optimale. Ces groupes, définis par l’utilisateur, ne contiennent pas les volumes proprement dits, mais des raccourcis vers les volumes physiques se trouvant sur le Poste de travail, les Favoris réseau ou sur des Clients en réseau.

Par exemple, vous pouvez créer un groupe appelé Comptabilité incluant les volumes du service correspondant. Lors de la création d’un script de sauvegarde, il vous suffit alors de sélectionner le groupe Comptabilité et non pas sélectionner chaque volume individuellement.

les groupes source ne figurent pas dans les listes de volumes pour les opérations de duplication et de restauration.

Création de groupes Pour créer un groupe, choisissez Configuration > Volumes dans le navigateur. Dans la fenêtre Base de données des volumes, cliquez sur Nouveau groupe sur la barre d’outils. Après avoir saisi son nom dans la boîte de dialogue, le nouveau groupe s’affiche dans le conteneur Groupes source. Tous les éléments mis en surbrillance lors de la création du groupe sont à présent inclus.

Ajout de volumes aux groupes Vous pouvez faire glisser tout volume depuis le conteneur Poste de travail, Favoris réseau ou Clients en réseau vers un groupe.

les groupes source contenant des raccourcis vers les volumes et non les volumes eux-mêmes, le même volume peut être ajouté à plus d’un groupe.

Réorganisation des éléments d’un groupe Vous pouvez faire glisser tout volume d’un groupe vers un autre. Vous pouvez par ailleurs déplacer un volume ailleurs au sein du même groupe pour réorganiser celui-ci.

Suppression de groupes Pour supprimer un groupe ou un élément, sélectionnez-le et cliquez sur l’icône Omettre de la barre d’outils ou appuyez sur la touche Suppr.

Dossiers

Vous pouvez créer des dossiers pour classer plus aisément les informations qui s’affichent dans la fenêtre des volumes. Lors de la configuration d’une sauvegarde, par exemple, vous pouvez sélectionner un dossier comme source de sauvegarde. Dans ce cas, Retrospect sauvegarde tous les volumes dans ce dossier.

ces dossiers sont propres à Retrospect et n’apparaissent pas en dehors du programme.

les ordinateurs Retrospect Client pour Windows qui ont été ajoutés automatiquement à la base de données des clients en utilisant la méthode de clé publique/clé privée sont regroupés dans le dossier des clients ajoutés automatiquement, dans le conteneur des clients à sauvegarder. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Ajout de préférences.

Création de dossiers

Pour créer un dossier, cliquez sur l’icône Nouveau dossier de la barre d’outils. Retrospect vous invite à indiquer le type de dossier souhaité. Cette sélection détermine si le dossier est créé dans le conteneur Poste de travail, Favoris réseau ou Clients en réseau. Une fois sélectionné et nommé, le dossier, identifié par l’icône 408 , s’affiche dans la liste avec les volumes respectifs. Pour positionner un volume à un autre endroit de la liste, cliquez dessus en le faisant glisser.

Réorganisation des dossiers

Vous pouvez faire glisser tout volume depuis ou vers un dossier pour réorganiser la liste des volumes.

409

A l’instar des dossiers se trouvant sur un disque dur, ils permettent de masquer des éléments lorsqu’ils sont nombreux de manière à limiter l’encombrement de votre espace de travail. Par exemple, si vous administrez un grand nombre de clients, vous pouvez les disposer selon un ordre logique en plaçant les volumes individuellement dans des dossiers correspondant à leurs départements respectifs, comme la comptabilité, l’ingénierie et la fabrication. Vous pouvez alors sélectionner un dossier dans une fenêtre de sélection des volumes afin que Retrospect sélectionne tous les volumes correspondants.

  • chaque volume ne peut être ajouté qu’à un dossier. Ce qui n’est pas le cas pour les groupes source où le même volume peut être ajouté à plus d’un groupe.

Suppression de dossiers

Pour supprimer un dossier inutile, sélectionnez-le et cliquez sur l’icône Omettre de la barre d’outils ou appuyez sur la touche Suppr. Veillez cependant à déplacer préalablement son contenu.

Pseudo-volumes

Un pseudo-volume est un dossier de volume que vous définissez pour fonctionner comme volume dans Retrospect. Après avoir désigné un dossier comme pseudo-volume, vous pouvez indiquer si vous souhaitez l’utiliser en tant que source ou cible de sauvegarde. Les pseudo-volumes ne jouent aucun rôle en dehors de Retrospect et leur existence n’a aucune incidence sur les fichiers et les dossiers d’un volume.

Si vous ne voulez sauvegarder que les fichiers d’un dossier, vous pouvez définir un pseudo-volume (au lieu de spécifier un volume et d’utiliser un filtre personnalisé) pour réduire la durée d’analyse des fichiers, le nombre de fichiers affichés dans un navigateur et la quantité de mémoire requise.

Retrospect traite un pseudo-volume de la même manière que tout autre volume du système. Une fois le dossier défini comme pseudo-volume, ne le supprimez pas et ne le renommez pas, sans quoi Retrospect ne sera pas en mesure de localiser le pseudo-volume.

les pseudo-volumes font partie intégrante de leur volume parent lors d’exécutions multiples. Par exemple, vous ne pouvez pas sauvegarder simultanément les pseudo-volumes d’un même volume. Si vous tentez de le faire, Retrospect effectuera une sauvegarde consécutive des volumes.

Définition de pseudo-volumes

Sélectionnez un volume dans une liste, puis cliquez sur l’icône Créer un pseudo-volume de la barre d’outils ou sur le bouton Pseudo-volume de la fenêtre. Une boîte de dialogue s’affiche. Elle dresse la liste des dossiers situés à la racine du volume sélectionné.

410

Vous pouvez définir comme pseudo-volume tout dossier contenu sur le volume sélectionné, y compris les dossiers profondément imbriqués dans l’arborescence. Sélectionnez le dossier que vous voulez désigner comme pseudo-volume et cliquez sur Définir. (Pour choisir le nom du dossier affiché dans la liste comme pseudo-volume, cliquez sur Utiliser.) Le pseudo-volume, identifié par l’icône 411 , s’affiche alors avec les autres volumes de la liste.

412

si vous désignez à la fois un pseudo-volume et son volume parent comme sources, ils sont traités comme des objets distincts. Toutefois, les opérations concernant le volume parent comprennent le contenu du dossier désigné comme pseudo-volume.

Pour supprimer un pseudo-volume défini :

  1. Sélectionnez le pseudo-volume de la fenêtre de bases de données des volumes.
  2. Cliquez sur Omettre sur la barre d’outils ou appuyez sur la touche Suppr.

Cette opération n’affecte pas le contenu du dossier d’origine ni les fichiers respectifs éventuellement sauvegardés.

Utilitaires de gestion des volumes

Dans les fenêtres de base de données de volumes et de sélection de volumes, la barre d’outils propose des commandes permettant de créer et de supprimer des pseudo-volumes, ou de renommer, d’éjecter, d’effacer et de lire les informations sur les volumes répertoriés.

cliquez avec le bouton droit de la souris sur la liste des volumes pour afficher un menu de commandes semblables à celles de la barre d’outils.

Créer un pseudo-volume

Pour définir un dossier comme pseudo-volume, sélectionnez son volume parent et cliquez sur Créer un pseudo-volume ou appuyez sur Ctrl+U. Utilisez la boîte de dialogue comme indiqué dans la section Définition de pseudo-volumes.

Gestion des licences

Si vous avez acheté des licences Retrospect pour les agents de serveurs SQL ou Exchange, vous devez utiliser une licence sur chaque serveur que vous souhaitez sauvegarder. Pour utiliser un code de licence avec un serveur SQL ou Exchange, sélectionnez le serveur puis cliquez sur l’icône de licence de la barre d’outils, ou appuyez sur Alt-L.

les serveurs locaux sont répertoriés dans le conteneur Poste de travail. Les serveurs client sont répertoriés dans le conteneur Clients en réseau.

Propriétés

Pour afficher les propriétés d’un volume, sélectionnez-le puis cliquez sur l’icône Propriétés ou appuyez sur Alt+Entrée. Les propriétés incluent le type, le système de fichiers, l’espace total et l’espace disponible du volume, et l’emplacement.

Connexion en tant que

Pour garantir au mieux le succès de toutes les opérations concernant les volumes réseau et les serveurs SQL et Exchange, il importe de se connecter à Retrospect en tant qu’utilisateur doté d’autorisations vis-à-vis de ces ressources. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Préférences de sécurité.

Pour plus d’informations sur la configuration des informations de connexion pour les serveurs SQL et Exchange, reportez-vous à l’SQL Server Agent et à l’Agent Exchange Server.

Vous pouvez utiliser le bouton de connexion si vous êtes connecté à Retrospect en tant qu’utilisateur sans aucune autorisation d’accès au volume réseau et que vous voulez effectuer une opération immédiate via le volume. Sélectionnez le volume dans la liste des bases de données des volumes, cliquez sur l’icône de connexion sur la barre d’outils et saisissez un identifiant et un mot de passe.

les opérations automatisées via le volume risque de ne pas être possibles.

Renommer

Pour modifier le nom d’un volume ou d’un pseudo-volume, sélectionnez-le et choisissez Renommer ou appuyez sur Ctrl+R. Saisissez un autre nom dans la boîte de dialogue.

Ejecter

Pour éjecter un support amovible, sélectionnez son nom de volume et cliquez sur Ejecter ou appuyez sur Ctrl+J.

Omettre

Pour supprimer un volume ou un pseudo-volume de la liste, sélectionnez-le et cliquez sur l’icône Omettre de la barre d’outils ou cliquez sur Supprimer. Les volumes actifs, tels que le disque dur ou une cartouche insérée, ne peuvent pas être omis. L’omission d’un serveur entraîne l’omission de ses bases de données et pseudo-volumes définis.

Effacer

Pour effacer le contenu d’un volume, sélectionnez-le et cliquez sur Effacer ou appuyez sur Ctrl+E. Attention : si vous sélectionnez cette commande, tous les fichiers du volume seront définitivement supprimés.

Navigation

La fenêtre Base de données des volumes dispose d’un bouton Parcourir. Pour visualiser et utiliser le contenu d’un volume, sélectionnez-le et cliquez sur le bouton Parcourir pour afficher un navigateur. Pour plus d’informations sur comment parcourir un volume, reportez-vous à la section Navigation.

Points de montage de volumes Windows (lecteurs NTFS montés)

Windows vous permettent de désigner un dossier vide comme point de montage d’un volume, sorte de passerelle permettant d’accéder à un autre lecteur. Pour de plus amples informations, consultez les sections Présentation générale des lecteurs montés et Volumes de montage en tant que dossiers NTFS de l’aide en ligne de Windows.

Aspect et organisation

Dans l’Explorateur Windows, un point de montage est désigné par une icône de lecteur et porte le nom du dossier d’accès au lecteur. D’un point de vue hiérarchique, le point de montage se présente comme un lecteur situé dans un autre lecteur, non pas au même niveau que les autres lecteurs du Poste de travail.

413

Volume parent C: dans l'Explorateur Windows

Dans Retrospect, un point de montage s’affiche avec une icône de lecteur et porte le nom du lecteur. Dans les fenêtres de base de données des volumes et de sélection des volumes de Retrospect, le lecteur monté apparaît au même niveau que les autres lecteurs du conteneur Poste de travail.

414

Volumes montés disponibles dans Retrospect

Lorsque vous parcourez le volume parent d’un point de montage dans les fenêtres de navigation des volumes de Retrospect, le point de montage apparaît comme un dossier vide.

415

Volume parent du point de montage dans un navigateur Retrospect

Logique et fonctionnalité

Retrospect considère un lecteur monté comme un volume distinct, non comme un dossier ou un pseudo-volume du volume NTFS parent. Pour sauvegarder un volume accessible via un point de montage, vous devez sélectionner le lecteur monté dans Retrospect. Ce dernier n’est pas sauvegardé si vous sélectionnez le lecteur parent contenant le dossier du point de montage ou le dossier lui-même.

Lorsque Retrospect sauvegarde le volume parent d’un dossier utilisé comme point de montage, il inclut le dossier de montage dans l’image, mais pas les fichiers ou les dossiers du volume monté.

Lorsque Retrospect effectue une restauration à partir d’une image, il restaure le dossier de montage et les informations nécessaires à Windows pour accéder à son volume via le chemin de montage. (Cependant, si le lecteur auquel vous accédez n’est pas dans son état initial, le dossier est restauré sans être traité comme un point de montage.) Pour restaurer des fichiers et des dossiers sur le volume monté, celui-ci doit être restauré de la même manière que les autres lecteurs, en le sélectionnant comme un lecteur distinct.

Navigation

Les navigateurs de Retrospect constituent de puissants outils de visualisation, de sélection et de manipulation des fichiers et des dossiers sur les volumes source et cible. Les fenêtres de navigation contiennent des options de gestion des fichiers semblables à celles de l’Explorateur Windows et incluent également des options uniques.

Les navigateurs permettent de visualiser et d’utiliser simultanément le contenu d’un volume. Vous pouvez sélectionner rapidement plusieurs fichiers situés dans différents dossiers. Dans les fenêtres de navigation, vous pouvez également afficher les fichiers de façon linéaire sans l’arborescence de dossiers.

Ils permettent également de visualiser les fichiers sélectionnés pour la sauvegarde, la restauration, la duplication et la copie. Vous pouvez aussi les utiliser « indépendamment » pour visualiser et gérer le contenu des volumes. Lors d’opérations de sauvegarde, de restauration, de duplication et de copie, ces navigateurs affichent les fichiers désignés par le filtre que vous avez défini et vous permettent de les sélectionner et de les désélectionner.

Vous pouvez ouvrir un nombre illimité de fenêtres de navigation, voire plusieurs navigateurs, pour un même volume. Vous pouvez laisser les fenêtres de navigation ouvertes lorsque vous effectuez d’autres opérations avec Retrospect, puis basculer entre les fenêtres du navigateur et celles de Retrospect.

Chaque fenêtre de navigation comporte une barre d’outils Elle propose des options de recherche, de sélection et de gestion des dossiers et des fichiers répertoriés. (Vous pouvez également utiliser le bouton droit de la souris afin d’afficher un menu contextuel.)

Affichage d’un navigateur autonome

Pour afficher le navigateur d’un volume, cliquez sur Configuration > Volumes. La fenêtre de base de données des volumes contenant la liste des volumes disponibles s’affiche. Sélectionnez-en un, puis cliquez sur Parcourir. Retrospect analyse le volume sélectionné, puis affiche une fenêtre de navigation répertoriant tous les dossiers et fichiers du volume sélectionné.

Pour en savoir plus sur comment afficher le navigateur d’un jeu de sauvegarde, reportez-vous à la section Affichage du contenu de session. Pour en savoir plus sur l’affichage du navigateur d’une image, reportez-vous à la section Onglet Images.

Affichage d’un navigateur lors d’une opération

Pour afficher un navigateur au cours d’une sauvegarde immédiate, d’une restauration, d’une duplication ou d’une copie, cliquez sur le bouton de la fenêtre du résumé nommé Sélection ou Aperçu. Retrospect affiche une fenêtre de navigation pour chaque source.

Navigateurs et scripts

Il est impossible d’utiliser un navigateur depuis un script, car le rôle de ce dernier est en effet de fonctionner en l’absence d’un opérateur. D’ailleurs, l’utilisation d’une fenêtre de navigation serait inutile, car le contenu d’un volume est susceptible de changer entre le moment où le script est modifié et celui où il est exécuté.

A propos des navigateurs

L’arborescence des dossiers et des fichiers du volume sélectionné est affichée dans une fenêtre de navigation.

416

Le nom du volume figure en haut (et au niveau supérieur) de cette arborescence. Les dossiers sont précédés des signes + et –. Cliquez sur le signe + pour afficher le contenu d’un dossier et sur le signe – pour en masquer le contenu. Les dossiers ouverts sont précédés de l’icône 417 , les dossiers fermés de l’icône 418 .

419

Contenu d'un dossier masqué (à gauche) et visible (à droite).

L’index déroulant des dossiers situé dans la partie gauche de la fenêtre offre une vue réduite de l’ensemble des dossiers présents sur le volume. Cliquez sur cet index pour afficher la liste des fichiers associés dans la partie droite de la fenêtre. Le chemin d’accès de la sélection active figure au-dessus de l’index. Les entrées de cet index sont affichées en gris pour les dossiers non ouverts et en noir pour les dossiers ouverts.

Le nombre de fichiers en surbrillance ou sélectionnés et leur taille totale figurent dans le coin supérieur droit de la fenêtre.

Sélection de fichiers et de dossiers

Dans une fenêtre de navigation, vous pouvez sélectionner des fichiers et des dossiers à manipuler. Pour sélectionner un fichier dans la liste, il suffit de cliquer dessus. Pour sélectionner une série de fichiers ou de dossiers, faites glisser la souris sur la liste ou cliquez en maintenant la touche Majuscule enfoncée. Pour sélectionner ou désélectionner des éléments non contigus, cliquez sur ces derniers en maintenant la touche Ctrl enfoncée. Pour sélectionner tous les éléments, choisissez Tout sélectionner dans le menu Edition. Si vous double-cliquez sur un fichier, celui-ci est sélectionné (mis en surbrillance) et coché. Vous trouverez une description de la sélection dans la section Marquage de fichiers et de dossiers.

Informations supplémentaires

Retrospect propose la commande Propriétés afin d’obtenir des informations sur les fichiers et les dossiers sélectionnés.

Affichage d'informations relatives aux fichiers ou aux dossiers :

  1. A partir d’un navigateur, sélectionnez les fichiers ou dossiers pour lesquels vous souhaitez avoir plus d’informations.
  2. Cliquez sur le bouton Propriétés de la barre d’outils.

La fenêtre des propriétés de chaque fichier ou dossier s’affiche, dressant une liste d’informations supplémentaires.

420

Marquage de fichiers et de dossiers

Un fichier ou un dossier est dit marqué lorsqu’il est désigné pour être inclus dans une opération (sauvegarde, archivage, duplication ou restauration, par exemple). Lorsqu’il effectue des opérations, Retrospect sélectionne les fichiers d’après des filtres définis dans les critères de recherche, mais il vous est impossible de savoir quels sont les fichiers sélectionnés si vous n’utilisez aucun navigateur. Ces fenêtres permettent d’afficher la liste des fichiers et des dossiers, et de les sélectionner/désélectionner.

Les fichiers sélectionnés signalent les fichiers pour lesquels vous souhaitez une évaluation lors d’une opération Retrospect. Tous les fichiers sélectionnés ne sont pas sauvegardés (dupliqués ou restaurés, etc.). Par exemple, lors d’une sauvegarde effectuée avec la configuration par défaut de Retrospect, uniquement les fichiers nouveaux ou modifiés sont sauvegardés, quels que soient les fichiers marqués. Retrospect affiche un losange dans la liste du navigateur en regard des fichiers source déjà présents sur la cible. Ces fichiers ne seront pas à nouveau copiés vers la cible, réalisant ainsi une économie de temps et d’espace support.

Pour marquer des fichiers et des dossiers dans une fenêtre de navigation, sélectionnez-les, puis cliquez sur la case à cocher en regard de leur nom. Pour supprimer la coche de sélection, cliquez à nouveau sur la case. Vous pouvez également cliquer deux fois sur un fichier ou un dossier pour le marquer ou en supprimer la marque.

Pour sélectionner ou désélectionner un élément unique, maintenez la touche Ctrl enfoncée lorsque vous double-cliquez.

La sélection (ou désélection) d’un dossier entraîne automatiquement celle de tous les fichiers (et dossiers) qu’il contient. Pour sauvegarder un seul dossier, double-cliquez sur le nom du volume en haut de la liste des fichiers afin de désélectionner tous les fichiers. Localisez ensuite le dossier à sauvegarder, puis cliquez deux fois sur l’icône du dossier afin de le sélectionner ainsi que son contenu.

La barre d’outils de la fenêtre de navigation comporte d’autres commandes permettant de mettre en surbrillance et de sélectionner des éléments.

Sélectionner les marques Permet de mettre les fichiers sélectionnés en surbrillance. Si vous cliquez ou double-cliquez sur un élément sans maintenir la touche Ctrl enfoncée, vous risquez d’annuler la mise en surbrillance des éléments sélectionnés. Cette commande permet de les mettre de nouveau rapidement en surbrillance.

Références croisées Permet de localiser les fichiers associés à un fichier spécifique du même disque dur ou de la même session. La commande Références croisées permet de localiser notamment les fichiers dupliqués, les anciennes versions du même fichier et les fichiers renommés mais provenant à l’origine du même fichier. Cette commande met en surbrillance mais ne sélectionne pas les fichiers de références croisées.

Sélection des formats d’affichage

Cliquez sur le bouton Arborescence/tri de la barre d’outils située dans la fenêtre de navigation pour modifier l’affichage du contenu d’un volume.

Le mode Arborescence permet d’afficher les fichiers et les dossiers selon la même structure arborescente que celle utilisée pour les stocker sur le volume. Cette disposition est définie par défaut lorsque vous ouvrez une fenêtre de navigation pour la première fois.

Le mode Tri permet d’afficher tous les fichiers stockés sur le volume sélectionné sous forme de liste de fichiers plats ne tenant pas compte des noms de dossiers.

Quel que soit le mode de navigation choisi, la liste déroulante de la barre d’outils permet de spécifier le type d’information sur les fichiers à afficher dans la fenêtre de navigation. L’état, le nom et la taille des éléments sont toujours affichés. Quant aux dernières informations requises, vous pouvez choisir entre la date et l’heure de modification, ou les attributs.

En mode de tri des fichiers, vous pouvez définir l’ordre de tri de la liste en cliquant sur un en-tête de colonne. Si vous cliquez une deuxième fois, l’ordre de tri est inversé. Par défaut, Retrospect trie les fichiers par ordre croissant. Par exemple, si vous avez indiqué un tri par taille, le navigateur affiche les fichiers de petite taille en haut de la liste et les plus volumineux en bas.

Recherche de fichiers

Le menu Edition inclut la commande Rechercher vous permettant de localiser des fichiers ou des dossiers spécifiques (mais pas des dossiers vides) sur le volume.

la restauration après recherche utilise la même fenêtre que celle décrite ci-après.

421

Fenêtre Rechercher (affichant un nombre limité d'options)

La fenêtre de recherche de base utilise le nom d’un fichier ou de dossier comme premier critère de recherche. Cliquez sur Plus d’options pour créer un filtre personnalisé utilisant d’autres critères. La fenêtre qui s’affiche est identique à celle des détails du filtre utilisée pour créer des filtres Retrospect.

Pour de plus amples détails sur l’utilisation de la fenêtre Rechercher pour créer des critères de recherche, reportez-vous à la section Utilisation de filtres.

Dans la zone de texte, saisissez le texte à utiliser dans les critères de recherche. Si vous ne cochez pas la case Respect de la casse, les majuscules et les minuscules ne sont pas différenciées.

Les cases à cocher Fichier et Dossier permettent de considérer ou d’ignorer des fichiers et des dossiers lors de la recherche. Si vous souhaitez inclure des dossiers dans une recherche, activez l’option Inclure les sous-dossiers pour sélectionner tous les éléments contenus dans les dossiers localisés, y compris les fichiers imbriqués dans d’autres dossiers.

Utilisez la liste déroulante Oui/Non pour affiner la logique de recherche. L’option Oui inclut les éléments recherchés et l’option Non les exclut. Par exemple, si vous choisissez l’option « n’est pas » et que vous effectuez une recherche d’après les noms de fichiers, Retrospect sélectionne tous les fichiers et les dossiers dont le nom n’est pas identique au texte recherché.

Utilisez l’autre liste pour indiquer l’emplacement du texte recherché dans le nom. Vous pouvez indiquer s’il se trouve au début (commence par) ou à la fin (se termine par) du nom ou s’il est compris dans un nom (contient). Vous pouvez demander que le texte recherché corresponde exactement (est identique à). Vous pouvez également indiquer que le nom corresponde à une chaîne de caractères du texte recherché. Lorsque vous établissez une correspondance avec un texte, vous pouvez utiliser le caractère générique « ? » pour représenter tout caractère unique, et le caractère générique « * » pour représenter toute suite de caractères.

Après avoir modifié les critères de recherche dans cette fenêtre, cliquez sur OK ; Retrospect sélectionne tous les fichiers et les dossiers correspondant à ces critères. Vous pouvez ensuite sélectionner les fichiers mis en surbrillance pour les utiliser dans l’opération.

Impression ou exportation d’une liste de fichiers

Chaque fois qu’une fenêtre de navigation est active, vous pouvez imprimer la liste des fichiers ou l’exporter vers un fichier. Pour l’imprimer, choisissez Imprimer dans le menu Fichier. Si vous utilisez la commande Mise en page pour réduire le format d’impression, Retrospect imprime le contenu de la fenêtre sur plusieurs colonnes pour réduire le nombre de pages. Pour l’exporter dans un fichier texte, choisissez Exporter dans le menu Fichier. Retrospect exporte les champs dans l’ordre suivant, quel que soit le format de visualisation : nom du fichier, taille, date de création, heure de création, date de modification, heure de modification, date de sauvegarde, heure de sauvegarde, type de fichier Mac OS, créateur de fichier Mac OS, jeu de sauvegarde (le cas échéant) et chemin d’accès.

Edition de sélections

Vous pouvez copier des sélections entre les fenêtres de navigation. Lorsque vous copiez une sélection, seules les informations relatives au fichier et au chemin d’accès sont copiées, non les fichiers proprement dits. Cette fonctionnalité s’avère utile lorsque vous souhaitez copier des sélections depuis un navigateur indépendant dans une fenêtre de navigation ouverte lors d’une opération de restauration, par exemple.

il est impossible de coller dans d’autres applications ou documents une sélection copiée.

Copie de sélections entre fenêtres de navigation :

  1. Sélectionnez un fichier ou un dossier, puis choisissez Copier dans le menu Edition.
  2. Ouvrez (ou placez au premier plan) la fenêtre de navigation correspondante au même volume.
  3. Choisissez Coller dans le menu Edition.

Retrospect colle la sélection dans la nouvelle fenêtre de navigation, ne mettant en surbrillance que les mêmes fichiers et dossiers (contenus dans la même arborescence de dossiers) qui ont été sélectionnés et copiés dans l’autre fenêtre de navigation.

Enregistrement de sélections dans un filtre

Vous pouvez également enregistrer une sélection de fichiers et de dossiers dans un filtre que vous pouvez réutiliser ultérieurement dans des opérations sur le même volume, notamment des sauvegardes et des restaurations.

avant d’enregistrer une sélection dans un filtre, il est conseillé de créer un filtre personnalisé comme indiqué dans la section Utilisation de filtres. Vous pouvez aisément afficher et modifier les filtres personnalisés à tout moment. Un filtre créé avec la commande Enregistrer vos sélections d’un navigateur est moins souple.

Pour enregistrer la sélection comme filtre :

  1. Sélectionnez les fichiers et les dossiers que vous voulez associer à un filtre.
  2. Cliquez sur le bouton Enregistrer la sélection de la barre d’outils.

    422

    Une fenêtre affiche le nombre de fichiers qui ont été et qui seront sélectionnés par ce filtre si le nom des chemins d’accès sont identiques.

  3. Utilisez la liste déroulante pour indiquer si le filtre enregistré est inclusif ou exclusif.

    Cette fenêtre inclut également des options de fichiers et de dossiers semblables à celles qui figurent dans la fenêtre de recherche décrite à la section Recherche de fichiers.

  4. Cliquez sur OK, puis attribuez un nom au filtre pour enregistrer ce dernier.

Nouvelle analyse de volume

Vous pouvez mettre à jour le contenu d’un navigateur en sélectionnant l’option Actualiser du menu Fichier. Cette option s’avère pratique pour modifier le volume (dans l’Explorateur Windows ou une autre fenêtre de navigation, par exemple) en maintenant la fenêtre de navigation du volume ouverte.

La commande Actualiser est uniquement disponible dans le menu Fichier lorsque Retrospect utilise directement un volume. Ainsi, il est impossible de réanalyser un volume lorsque vous parcourez un jeu de sauvegarde.

Suppression de fichiers

Les navigateurs de Retrospect incluent une commande vous permettant de supprimer des fichiers d’un volume, ce qui revient à les placer dans la Corbeille de l’Explorateur Windows et la vider.

Retrospect ne permet pas de supprimer les fichiers d’un jeu de sauvegarde.

Pour supprimer des fichiers :

  1. Sélectionnez les fichiers à supprimer dans la liste de fichiers.
  2. Cliquez sur le bouton Supprimer de la barre d’outils.

    Une boîte de dialogue s’affiche, dans laquelle vous devez spécifier si vous ne voulez supprimer que les fichiers sélectionnés ou également les dossiers vides résultant des suppressions.

  3. Effectuez votre sélection, puis cliquez sur OK.

Retrospect supprime définitivement les fichiers sélectionnés du volume.

l’annulation d’une suppression à l’aide de la commande Annuler du menu Edition est impossible, de même que le rétablissement d’un fichier à partir de la Corbeille. Lorsqu’un fichier est supprimé, il est définitivement perdu.

La commande Supprimer n’est activée sur la barre d’outils que lorsqu’un volume est ouvert. Vous ne pouvez pas supprimer un fichier lorsque, par exemple, vous naviguez dans un jeu de sauvegarde.

Utilisation de filtres

Vous pouvez utiliser des filtres pour des opérations immédiates et automatisées permettant de spécifier les types de fichiers et dossiers que vous voulez inclure dans l’opération. En utilisant des filtres pour une sélection intelligente de certains fichiers et dossiers, vous pouvez limiter le temps et le support requis par une opération.

Les filtres vous permettent de sélectionner des fichiers en fonction de critères, tels que le nom, la date, le type ou la taille. Retrospect inclut un nombre de filtres intégrés. Vous pouvez également créer des filtres personnalisés. Par exemple, vous pouvez créer un filtre qui sélectionne tous les fichiers texte modifiés après le 15.10.04.

Un fichier sélectionné par un filtre n’est pas nécessairement copié dans la cible. Toutes les opérations de copie (telles que des sauvegardes) utilisant des filtres s’effectuent de manière intelligente ou progressive grâce à l’option de comparaison de Retrospect. Chaque filtre a la signification implicite « sélectionne le fichier mais ne le copie pas s’il existe déjà sur le support cible. »

les filtres de Retrospect ne permettent pas de sélectionner des dossiers vides.

Fenêtre des filtres

Cette fenêtre vous permet de créer ou de modifier des filtres.

Pour l’afficher, cliquez sur Configuration > Filtres. La fenêtre des filtres affiche la liste de tous les filtres de sélection intégrés et personnalisés.

423

La fenêtre Filtres contient deux boutons permettant d’utiliser des filtres :

Créer Permet de créer un filtre.

Modifier Permet d’ajouter de nouveaux critères à un filtre ou de modifier les critères existants.

La fenêtre des filtres comprend une barre d’outils dotée des commandes suivantes :

Nouveau dossier Permet de créer un conteneur de dossiers pour classer les filtres.

Dupliquer Permet d’effectuer une copie du filtre actuellement mis en surbrillance.

Renommer Permet de changer le nom du filtre en surbrillance.

Exporter Permet d’exporter les filtres d’un fichier. Par exemple, vous pouvez créer un filtre personnalisé à utiliser avec Retrospect sur un ordinateur de sauvegarde, puis exporter ce filtre pour l’utiliser sur une autre copie de Retrospect exécutée sur un deuxième ordinateur de sauvegarde.

Importer Permet d’importer les filtres d’un fichier.

Supprimer Permet de supprimer le filtre en surbrillance.

cliquez avec le bouton droit de la souris sur une liste de filtres pour afficher un menu de commandes similaires à celles de la barre d’outils et des boutons de la fenêtre.

Filtres intégrés

Retrospect propose un certain nombre de filtres intégrés, dotés de critères prédéfinis pour la sélection des fichiers.

certains filtres et certains critères fonctionnent différemment sur les volumes Windows, Mac OS et Linux. Les descriptions ci-après présentent les modes de communication de ces filtres intégrés avec les volumes Windows. Pour déterminer le mode de fonctionnement des filtres dans d’autres systèmes d’exploitation, double-cliquez sur une filtre afin d’en faire apparaître les détails ou cochez le filtre sur un volume autre qu’un volume Windows. Pour plus d’informations concernant la sélection des filtres, reportez-vous à la section Barre d’outils des filtres.

Les filtres intégrés de Retrospect sont les suivants :

Tous les fichiers Permet de sélectionner tous les fichiers de la source, y compris ceux du dossier du système d’exploitation. Il s’agit du filtre par défaut.

Tous les fichiers sauf cache Permet de sélectionner tous les fichiers de la source, à l’exception des fichiers du cache utilisés par certaines applications, notamment les navigateurs Web. Ces fichiers cache, souvent très volumineux, n’ont pas besoin d’être restaurés.

Applications Permet de sélectionner uniquement les fichiers exécutables (.exe) et les bibliothèques de code (.dll), sauf ceux qui résident dans le dossier du système d’exploitation.

Block Level Filter controls how a file is backed up, i.e. whether it is backed up in full or incrementally

Documents Permet de sélectionner les fichiers qui ne sont ni des exécutables (.exe) ni des bibliothèques de codes (.dll), et qui ne résident ni dans le dossier Program Files, ni dans le dossier du système d’exploitation, à l’exception des fichiers situés dans les dossiers Bureau et Favoris.

Documents and Settings Permet de sélectionner les fichiers dans le dossier Documents and Settings, qui contient les dossiers de tous les utilisateurs, notamment Mes documents, Favoris, Application Data et Bureau.

sous les systèmes Windows 9x, le filtre Documents and Settings permet de désigner le dossier Profils.

Sous Mac OS X, ce filtre désigne les dossiers Utilisateurs et Bibliothèque/Préférences.

Films Permet de sélectionner les fichiers dotés d’extensions de fichier vidéo courantes (.mov par exemple) partout sur la source, à l’exception des dossiers Windows et Program Files. Il désigne également tous les fichiers dans les dossiers Mes documents\Mes vidéos et films pour tous les utilisateurs.

Musique Permet de sélectionner tous les fichiers dans le dossier Mes documents\Ma musique de tous les utilisateurs. Ce filtre permet aussi de sélectionner les fichiers dotés d’extensions de fichier audio courantes (.mp3 par exemple) partout sur la source, à l’exception des dossiers Windows et Program Files. Ce filtre désigne également le dossier de musique pour tous les utilisateurs sous Mac OS X et Windows (si le dossier existe).

Aucun fichier Permet de ne sélectionner aucun fichier.

Documents Office Permet de sélectionner les documents Microsoft Office, les données Microsoft Outlook et les fichiers au format PDF d’Adobe partout sur la source, à l’exception des dossiers Windows et Program Files.

Système d’exploitation et applications Permet de sélectionner les fichiers système, y compris le dossier Windows et l’état système. Permet aussi de sélectionner les fichiers d’application, y compris tout le contenu du dossier Program Files, ainsi que les fichiers dotés d’extensions d’application connues (par exemple .exe et .dll) partout sur la source.

Dossier du système Permet de sélectionner tous les fichiers contenus dans le dossier du système d’exploitation. Sous UNIX, ce filtre ne sélectionne aucun fichier.

Photos Permet de sélectionner tous les fichiers dans le dossier Mes documents\Mes images de tous les utilisateurs. Permet aussi de sélectionner les fichiers dotés d’extensions de fichier d’image courantes (.jpg par exemple) partout sur la source, à l’exception des dossiers Windows et Program Files. Ce filtre désigne également le dossier de photos pour tous les utilisateurs sous Mac OS X et Windows (si le dossier existe).

Restore System and Applications marks system and application files.

Fichiers Retrospect Permet de sélectionner les fichiers catalogue, les journaux d’activité, les fichiers de configuration et tout autre document associé à Retrospect. Sous UNIX, ce filtre ne sélectionne aucun fichier.

Le filtre Tous les fichiers est le filtre par défaut utilisé pour les opérations immédiates et les scripts. Nous vous conseillons d’utiliser ce filtre pour effectuer des sauvegardes exhaustives.

Pour visualiser les détails d’un filtre, sélectionnez-le dans la fenêtre des filtres, puis cliquez sur Modifier (ou double-cliquez simplement sur le filtre) pour ouvrir une fenêtre où apparaissent les critères du filtre.

424

Pour mieux comprendre les critères qui composent un filtre, reportez-vous à la section Critères d’un filtre.

Critères d’un filtre

Un filtre est composé de plusieurs critères permettant d’inclure ou d’exclure les fichiers et dossiers qui y satisfont. Retrospect comprend une multitude de conditions détaillées offrant la possibilité de créer des filtres complexes.

Pour afficher ou modifier des critères de filtre, sélectionnez un filtre dans la fenêtre des filtres, puis cliquez sur Modifier. La fenêtre Détails du filtre apparaît. Elle comprend deux sections où vous pouvez ajouter des critères, une pour inclure et l’autre pour exclure certains fichiers et dossiers.

425

Cliquez sur le bouton + au-dessous de l’en-tête Inclure ou Exclure pour afficher la fenêtre Critère.

426

Dans la partie gauche de la fenêtre Critère, Retrospect répertorie les catégories de critères disponibles :

Critères universels des filtres

Les critères universels concernent tous les systèmes de fichiers pris en charge. Utilisez les critères suivants pour créer vos propres filtres :

Attributs (Universel) Utilise les attributs Lecture seule et Fichier caché, outre les attributs Marqué et Identique de Retrospect.

Nom du client (Universel) Utilise le nom indiqué dans la base de données des clients de Retrospect comme critère.

Date (Universel) Utilise la date de création, de modification ou de sauvegarde comme critère.

Système de fichiers (Universel) Utilise le système de fichiers du volume source comme critère.

Identifiant (Universel) Utilise le propriétaire, le groupe ou l’utilisateur de partage de fichiers comme critère.

Nom (Universel) Utilise le nom du fichier ou du dossier comme critère.

Filtre (Universel) Utilise un autre filtre comme critère.

Taille (Universel) Permet de spécifier la taille des fichiers ou des dossiers comme critère.

Nom du volume (Universel) Utilise le nom du volume comme critère. Pour les volumes Windows, il s’agit du nom qui s’affiche dans les propriétés du volume, et non pas de la lettre du lecteur.

Critères des filtres Windows

Les critères Windows concernent les systèmes de fichiers FAT et NTFS. Utilisez les critères suivants pour créer vos propres filtres :

Attributs (Windows) Utilise l’indicateur d’archivage, système, crypté et hors ligne comme critère.

Date (Windows) Utilise les attributs de dates propres à Windows comme critères.

Lettre de lecteur (Windows) Utilise la lettre de lecteur du volume source comme critère.

Chemin (Windows) Utilise le chemin d’accès au fichier ou au dossier comme critère. L’arborescence des dossiers est délimitée par le caractère \.

Dossiers spéciaux (Windows) Utilise certains dossiers système, p.ex. Volume Root et Documents and Settings, comme critères.

Critères des filtres Mac OS

Les critères Mac OS concernent les systèmes de fichiers HFS et HFS+. Utilisez les critères suivants pour créer vos propres filtres :

Attributs (Mac OS) Utilise les attributs de fichiers (occupé, alias, verrouillé, gabarit ou icône personnalisée) comme critères.

Type de fichier (Mac OS) Utilise l’auteur du fichier et le type de fichier comme critères.

Famille (couleur) (Mac OS) Utilise la famille d’un fichier ou d’un dossier comme critère. Le menu ou sous-menu Famille du Finder contient sept catégories (et couleurs ou niveaux de gris si votre moniteur affiche les couleurs) et l’option Aucune. Chaque case à cocher de cette fenêtre correspond à un emplacement spécifique d’une famille dans le menu, non à la couleur ou au nom de la famille.

Chemin (Mac OS) Utilise le chemin d’accès au fichier ou au dossier comme critère. Utilisez deux points (:) comme séparateur dans les noms de chemin pour Mac OS X. Les noms de chemin doivent inclure le volume.

Autorisations (Mac OS) Autorisations de lecture, d’écriture et d’exécution accordées à un utilisateur, un groupe d’utilisateurs, etc. Les autorisations d’accès aux fichiers/dossiers Mac OS X doivent correspondre exactement au critère (utilisez l’astérisque « * » comme caractère de remplacement). Par exemple, pour sélectionner tous les fichiers d’accès en écriture pour l’utilisateur, le groupe ou autres, vous devez créer trois critères « ou » distincts : *w*******, ****w**** et *******w*.

Critères d'un filtre UNIX

Les critères UNIX concernent les systèmes de fichiers UNIX. Utilisez les critères suivants pour créer vos propres filtres :

Attributs (Unix) Utilise les attributs de fichier (configuration de l’indicateur de lien symbolique) comme critères.

Date (Unix) Attributs de date propres à UNIX

Chemin (Unix) Chemin d’accès au fichier ou au dossier. L’arborescence des dossiers est délimitée par le caractère \ (barre oblique).

Autorisations (Unix) Autorisations de lecture, d’écriture et d’exécution accordées à un utilisateur, un groupe d’utilisateurs, etc. Les autorisations d’accès aux fichiers/dossiers UNIX doivent correspondre exactement au critère (utilisez l’astérisque « * » comme caractère de remplacement). Par exemple, pour sélectionner tous les fichiers d’accès en écriture pour l’utilisateur, le groupe ou autres, vous devez créer trois critères « ou » distincts : *w*******, ****w**** et *******w*.

Critères des filtres Mailbox

Les critères Mailbox peuvent être utilisés lors de la sauvegarde ou de la restauration des boîtes aux lettres Exchange.

Sender Utilise l’expéditeur du message comme critère.

Utilisation des critères

Chaque type de critère dispose de ses propres options pour la saisie et la spécification d’informations.

427

Lorsque vous ajoutez ou modifiez un critère, celui-ci s’affiche dans la fenêtre des détails du filtre suivante :

428

Pour ajouter plusieurs critères à un filtre, cliquez sur l’icône +. L’emplacement de cette icône permet de déterminer le lien entre les critères ; un critère peut être ajouté, soit à l’aide de l’opérateur Et, soit à l’aide de l’opérateur Ou. Lorsque vous cliquez sur l’icône + , la fenêtre de critère qui s’affiche indique le type d’opérateur, vous permettant ainsi de connaître le type de critère utilisé (Et ou Ou).

429

L’opérateur Et vous permet de combiner des critères auxquels doit répondre un fichier ou un dossier pour être sélectionné. Chaque critère utilise un opérateur Et, sauf les critères finaux des zones Inclure et Exclure.

430

L’opérateur Ou permet de créer des critères pour lesquels un fichier ou un dossier doit remplir au moins un critère (et pas nécessairement tous) pour être sélectionné. Le dernier critère de chaque zone Inclure et Exclure utilise toujours un opérateur Ou.

431

Pour mieux comprendre le principe des critères, reportez-vous à la section Création d’un filtre personnalisé et testez vos propres critères.

Exemples de critères

Le tableau ci-dessous présente un exemple de filtre personnalisé et son impact sur des fichiers.

432

Règles des critères

Les instructions d’exclusion sont toujours prioritaires sur les instructions d’inclusion lorsque Retrospect applique le filtre. Par exemple, si un filtre est doté d’une instruction incluant le dossier Profils et une instruction excluant le dossier système, les fichiers du dossier Profils ne sont pas sélectionnés.

Création d’un filtre personnalisé

Retrospect permet de créer rapidement des filtres capables d’effectuer des sélections complexes de fichiers et de dossiers. La meilleure façon d’en savoir plus sur les filtres personnalisés est d’en créer un. Dans l’exemple ci-après, vous allez créer un filtre personnalisé qui exclut certaines applications et le dossier Jeux des opérations de sauvegarde.

Création d’un filtre

Dans le navigateur, cliquez sur Configuration > Filtres, puis sur Créer. Retrospect vous invite à attribuer un nom au filtre créé. Cet exemple utilise le nom Jeux et applications inutiles. Vous pouvez également spécifier un autre nom.

433

Une fois le nom saisi, cliquez sur Nouveau. Retrospect affiche une fenêtre contenant les détails du nouveau filtre. Notez que le nom de la fenêtre est identique à celui du filtre.

434

Par défaut, les nouveaux filtres incluent tout et n’excluent rien, jusqu’à ce que vous ajoutiez des critères.

Exclusion de fichiers

Cliquez sur le bouton + situé sous l’en-tête Exclure pour ajouter un critère. Dans la fenêtre du critère qui s’affiche, sélectionnez le critère Dossiers spéciaux de Windows afin de spécifier un type de dossier à exclure.

435

Sélectionnez le dossier Données d’application et cliquez sur OK. La fenêtre des détails du filtre affiche maintenant le nouveau critère.

436

A ce stade, le filtre exclut le dossier des données d’application de tous les volumes Windows. Vous pouvez à présent ajouter un deuxième critère.

Cliquez sur le second bouton + situé sous l’en-tête Exclure et dont l’icône en forme de poignée est suivie du critère Ou 438 . Dans la fenêtre du critère qui s’affiche, sélectionnez le critère Type de fichier Mac OS.

438

Cette fenêtre permet de spécifier un type de fichier et/ou un nom de créateur comme critère. Le type de fichier par défaut est une application générique de type APPL. Comme il s’agit du critère que nous souhaitons utiliser dans cet exemple, cliquez sur OK. La fenêtre des détails du filtre affiche maintenant le nouveau critère.

439

Ce critère ayant été ajouté à partir du bouton + le plus bas de la fenêtre, Retrospect a utilisé l’opérateur Ou. Les opérateurs Ou et Et sont décrits à la section Utilisation des critères.

Vous pouvez maintenant ajouter un troisième critère. Cliquez sur le dernier bouton + situé sous l’en-tête Exclure et sélectionnez le critère Nom (universel).

440

Choisissez Oui dans le menu déroulant d’action de recherche du texte, et saisissez « jeux » dans la zone de saisie située en dessous. Ne modifiez pas les autres options. Cliquez sur OK pour revenir à la fenêtre des détails du filtre.

441

A ce stade, le filtre exclut le contenu du dossier des données d’application de Windows, toutes les applications Mac OS et tous les dossiers contenant le mot Games.

Vous pouvez enregistrer ce filtre et l’utiliser dans des scripts ou des opérations immédiates, voire des navigateurs.

Barre d’outils des filtres

La fenêtre des détails du filtre inclut une barre d’outils dotée des commandes suivantes :

Enregistrer Permet d’enregistrer le filtre sous son nom actuel, en remplaçant les derniers paramètres enregistrés.

Enregistrer sous Permet d’enregistrer le filtre sous un nouveau nom. Saisissez un nouveau nom dans la boîte de dialogue qui apparaît, puis cliquez sur Enregistrer. Le filtre d’origine est conservé.

Annuler Permet d’annuler les dernières modifications d’un filtre et de rétablir son état à la dernière sauvegarde.

Renommer Permet de modifier le nom du filtre sélectionné. Saisissez le nouveau nom dans la boîte de dialogue, puis cliquez sur Renommer.

Vérifier le filtre Permet de vérifier votre filtre en l’appliquant à un volume. Retrospect vous demande de sélectionner un volume auquel vous souhaitez appliquer le filtre. Une fois le volume sélectionné, une fenêtre de navigation contenant les fichiers correspondant aux critères du filtre cochés s’affiche. Les fichiers désignés sont ceux que Retrospect sauvegarderait avec ce filtre.

Si les fichiers appropriés sont cochés, le filtre fonctionne correctement et vous pouvez dès lors l’utiliser pour des opérations de sauvegarde immédiate ou dans des scripts.

Si les fichiers sélectionnés sont incorrects, vous devez modifier votre filtre et le vérifier à nouveau. Il peut être nécessaire d’ajouter des critères, d’en supprimer ou de les modifier. Utilisez les opérateurs Et et Ou avec extrême précaution car ils peuvent affecter les résultats du filtre. Une fois les modifications apportées au filtre, enregistrez-les et vérifiez-les à nouveau pour vous assurer que les fichiers adéquats sont sélectionnés. Répétez cette procédure autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que le filtre fonctionne correctement.

Suppression : Permet de supprimer le critère du filtre.

Impression d’un filtre

Vous avez la possibilité d’imprimer le contenu de la fenêtre des détails du filtre à des fins de référence. Pour imprimer une fenêtre de filtre, éditez le filtre et choisissez Imprimer dans le menu Fichier.

Modification d’un filtre

Vous avez la possibilité de modifier tout critère figurant dans une fenêtre de détails de filtre. Une fois la modification effectuée, Retrospect revient à la fenêtre des détails du filtre où il vous est possible d’ajouter de nouveaux critères ou de modifier les critères existants.

Pour ouvrir un filtre depuis la fenêtre des filtres, sélectionnez celui que vous voulez modifier, puis cliquez sur Modifier (ou double-cliquez sur le filtre). La fenêtre des détails du filtre s’affiche.

Pour modifier un critère de filtre, sélectionnez ce dernier et cliquez sur Modifier, ou double-cliquez sur la ligne du critère (excepté sur les icônes + et 443 ). Dans la fenêtre du critère, vous pouvez modifier les options associées. Cliquez sur OK pour valider les modifications.

Pour ajouter un critère, cliquez sur l’icône +. (Rappelez-vous que cette icône, située à côté de la 444 poignée suivie du critère Ou grisé, implique l’ajout d’un critère Ou, alors que les autres icônes + indiquent l’ajout du critère Et.) Une fenêtre de critère propose des options et des permettant de définir le type de critère voulu. Sélectionnez les options et les paramètres souhaités dans cette fenêtre, puis cliquez sur OK pour les ajouter au filtre. Cette fenêtre se referme et la fenêtre des filtres affiche à présent le nouveau critère.

Désactivation des critères

Vous pouvez à tout moment désactiver un critère dans un filtre. Lorsqu’un critère est désactivé, il n’a plus aucune incidence sur la sélection des fichiers et demeure ainsi jusqu’à sa réactivation. Cette option s’avère particulièrement utile dans le cas de filtres complexes dont vous souhaitez vérifier certaines parties afin de résoudre des problèmes.

Pour désactiver un critère, ouvrez un filtre et sélectionnez le critère souhaité. Cliquez sur Désactiver. Le critère sélectionné est grisé, indiquant qu’il n’est plus disponible.

Pour restaurer une condition inactive, sélectionnez, puis cliquez sur Activer.

Déplacement des critères

Dans la fenêtre des détails du filtre, vous pouvez déplacer un critère en faisant glisser 445 la poignée afférente et en la déposant à un nouvel emplacement de la zone de défilement de la fenêtre.

Vous pouvez déplacer tout critère, soit au sein du même groupe, soit vers un autre groupe ou un autre en-tête. Par exemple, si vous avez ajouté le critère Nom sous l’en-tête Inclure, vous pouvez le convertir en critère d’exclusion en le faisant glisser sous l’en-tête Exclure.

Lorsque vous déplacez un critère, son contour suit le curseur en forme de main pour indiquer son nouvel emplacement. Relâchez le bouton de la souris lorsque le nouveau contour apparaît à l’emplacement voulu. Une fois le contour déposé, Retrospect déplace le critère au nouvel endroit, l’insérant avant le contour du critère cible.

Pour copier le critère, faites-le glisser en maintenant la touche Maj enfoncée. Si vous faites glisser un en-tête ou identique, tout le groupe est déplacé. Si vous faites glisser un en-tête ou identique à en appuyant sur la touche Maj, le groupe est copié.

attention au type d’opérateur (Et ou Ou) de l’élément déplacé ; si vous le déplacez, vous risquez de modifier l’opérateur.

Suppression des critères

Vous pouvez à tout moment supprimer un critère de filtre.

Pour ce faire, ouvrez un filtre et sélectionnez le critère à supprimer. Cliquez sur Supprimer et confirmez l’opération. Retrospect supprime le critère de la fenêtre.

Suppression d'un filtre

Si vous n’avez plus besoin d’un filtre, vous pouvez le supprimer dans la fenêtre des filtres.

Pour ce faire, cliquez sur le filtre pour le sélectionner, puis cliquez sur l’icône Supprimer de la barre d’outils ou appuyez sur la touche Suppr. Une boîte de dialogue de confirmation de la suppression s’affiche. Cliquez sur OK. Retrospect supprime le filtre.

Duplication d’un filtre

Il est possible de dupliquer un filtre afin d’y apporter de légères modifications. Par exemple, vous souhaiterez peut être modifier une copie de l’un des filtres intégrés sans affecter le filtre d’origine. Pour cela, utilisez la fenêtre des filtres.

Pour dupliquer un filtre, cliquez dessus pour le sélectionner puis cliquez sur l’icône Dupliquer de la barre d’outils. Une boîte de dialogue contenant un champ de saisie du nouveau filtre s’affiche. Une fois le nom de ce dernier saisi, cliquez sur Nouveau. Retrospect crée alors une copie exacte du filtre en utilisant le nom saisi dans la boîte de dialogue.

Exemples de filtres

Des exemples de filtres et leur description sont fournis ci-dessous.

Filtre Sauvegarde réseau

Ce filtre sélectionne tous les documents à sauvegarder, à l’exception des fichiers contenus dans le dossier Games de l’ordinateur client Leslie. Dans cet exemple, l’administrateur sait que les jeux situés dans ce dossier ne nécessitent aucune sauvegarde.

445

Filtre Restaurer la recherche

Ce filtre utilise la date comme critère de recherche d’un fichier Acrobat PDF modifié le ou après le 17 octobre 2001 à 17h04. Il utilise le critère Nom pour le localiser sur un volume Windows et le critère Type de fichier pour l’identifier sur un volume Macintosh. Ce filtre illustre bien les étapes nécessaires à la localisation d’un fichier dont vous avez oublié le nom lors d’une restauration immédiate. Même si vous ne connaissez pas le nom exact du fichier, vous savez que sa dernière sauvegarde a eu lieu après une date/heure spécifiques.

446

Filtre Restaurer la recherche client

Ce filtre permet de rechercher un fichier créé sur un ordinateur client précis. Dans le cas présent, le fichier se nomme Dissertation et l’ordinateur client Neil. Ce filtre peut être utilisé lors d’une opération de restauration immédiate.

447

Gestion et réparation

Cette section fournit des instructions de maintenance et de réparation des fichiers catalogue et des supports par les tâches suivantes :

  • Mise à jour des fichiers catalogue obsolètes ou désynchronisés.
  • Reconstitution des fichiers catalogue manquants ou endommagés. (S’il génère des erreurs de somme de contrôle chunk, il est endommagé.)
  • Réparation de jeux de sauvegarde sur fichier endommagés.
  • Vérification du support de jeu de sauvegarde

Pour accomplir ces tâches, choisissez Utilitaires dans le navigateur.

Mise à jour d’un fichier catalogue

Le fichier catalogue d’un jeu de sauvegarde doit être mis à jour lorsque Retrospect signale une erreur de synchronisation du fichier catalogue lors de l’exécution du jeu de sauvegarde. Vous devez le mettre à jour pour le synchroniser avec le support. Sinon, vous ne serez pas en mesure d’utiliser le jeu de sauvegarde.

Une erreur de synchronisation du catalogue indique que Retrospect n’a pas pu mettre à jour le catalogue lors de la dernière copie des données dans le jeu de sauvegarde, probablement en raison d’une panne matérielle ou d’une coupure de courant. Cette erreur peut également être imputable à un disque saturé ou à un manque de mémoire vive.

si, après la mise à jour du catalogue, l’affichage de ce message d’erreur persiste lors de l’utilisation du jeu de sauvegarde, n’essayez pas de réparer à nouveau le catalogue. Dans ce cas, vous devez utiliser de nouveaux supports, réinitialiser les données en faisant une sauvegarde complète ou nouvelle, ou créer un nouveau jeu de sauvegarde. Reportez-vous à la Fichier catalogue désynchronisé pour de plus amples informations sur les messages d’erreur.

Pour mettre à jour un fichier catalogue :

  1. Cliquez sur Utilitaires > Réparation du fichier catalogue à partir du navigateur.

    448

  2. Sélectionnez l’option Mettre à jour le fichier catalogue existant, puis cliquez sur OK.

    449

  3. Sélectionnez le jeu de sauvegarde à mettre à jour et cliquez sur OK.
  4. Si Retrospect ne trouve pas le membre le plus récent, il affiche une fenêtre de demande de support.

    Insérez le support requis.

  5. Retrospect affiche une boîte de dialogue demandant s’il existe d’autres membres du jeu de sauvegarde.

    450

    S’il ne reste pas de membres à cataloguer, cliquez sur Non.

    Si le jeu de sauvegarde contient d’autres membres, cliquez sur Oui. Retrospect vous demande les supports suivants jusqu’à ce que vous cliquiez sur Non ou sur Terminer.

  6. Retrospect reconstitue le fichier catalogue du jeu de sauvegarde en indiquant la progression de l’opération dans le moniteur d’activité.
  7. Cliquez sur l’onglet Historique dans le moniteur d’activité pour visualiser les détails sur la mise à jour.

En cas d’échec, cliquez sur le bouton Journal pour plus de détails.

Recréation d’un catalogue

Parce qu’il est impossible d’utiliser un jeu de sauvegarde sans y avoir d’abord associé un fichier catalogue, vous devez reconstituer celui-ci chaque fois que le fichier catalogue d’origine est perdu ou endommagé. Retrospect peut reconstituer un fichier catalogue en lisant le support du jeu de sauvegarde. La durée de l’opération varie en fonction du volume de données contenues dans le jeu de sauvegarde.

La procédure de reconstitution d’un fichier catalogue pour un jeu de sauvegarde sur disque diffère de celle utilisée pour des jeux de sauvegarde sur bande ou sur CD/DVD.

Reconstitution d’un catalogue de bandes ou de CD/DVD

Avant de commencer, assurez-vous de charger le membre le plus récent du jeu de sauvegarde pour le fichier catalogue que vous reconstituez dans le périphérique de sauvegarde.

Pour reconstituer un fichier catalogue de bandes ou de CD/DVD :

  1. Cliquez sur Utilitaires > Réparation du fichier catalogue à partir du navigateur.
  2. Sélectionnez l’option Reconstituer à partir des bandes ou Reconstituer à partir des CD/DVD, puis cliquez sur OK.

    La fenêtre de sélection du support s’affiche.

    451

  3. Dans cette fenêtre, cliquez sur l’onglet Etat, puis sélectionnez le membre le plus récent du jeu de sauvegarde.
  4. pour un jeu de sauvegarde créé à l’aide de Retrospect 5.0 ou 5.1, il s’agit du premier membre.

    Si vous ne le possédez pas, insérez le membre le plus récent du jeu de sauvegarde dont vous souhaitez reconstituer le fichier catalogue.

  5. Cliquez sur OK.

    Si vous reconstituez le fichier catalogue d’un jeu de sauvegarde encore connu, Retrospect vous demande si vous souhaitez reconnaître le jeu de sauvegarde recréé à la place. Cliquez sur OK pour remplacer le jeu de sauvegarde connu.

  6. Si le jeu de sauvegarde est crypté, Retrospect demande le mot de passe. Saisissez le mot de passe et cliquez sur OK.
  7. Définissez l’emplacement de stockage du fichier catalogue reconstitué, puis cliquez sur Enregistrer.

    Retrospect reconstitue le fichier catalogue du jeu de sauvegarde en indiquant la progression de l’opération dans le moniteur d’activité. Quand Retrospect a fini de reconstituer le fichier catalogue d’un membre d’un jeu de sauvegarde, il vous demande s’il y a d’autres membres pour lesquels le fichier catalogue doit être reconstitué.

    452

  8. Si le membre dont le fichier catalogue vient d’être reconstitué est le dernier support du jeu de sauvegarde, cliquez sur Non pour terminer la mise à jour.

    Si le jeu de sauvegarde contient d’autres membres, , cliquez sur Oui, même si certains sont perdus ou endommagés.

  9. Insérez le membre du jeu de sauvegarde requis ou, si vous n’en disposez pas, cliquez sur Options.

    Une boîte de dialogue demande ce qui advenu du membre.

    453

    Si vous avez déjà spécifié le dernier support du jeu de sauvegarde, cliquez sur Terminer. Si vous ne possédez pas le membre de jeu de sauvegarde requis, ou s’il est endommagé, cliquez sur Manquant.

  10. Retrospect vous demande les supports suivants jusqu’à ce que vous cliquiez sur Non ou sur Terminer.

Cliquez sur l’onglet Historique dans le moniteur d’activité pour visualiser les détails de reconstitution du fichier catalogue. En cas d’échec, cliquez sur le bouton Journal pour plus de détails.

après confirmation de la reconstitution, vous devez modifier les scripts ayant utilisé le jeu de sauvegarde pour y ajouter le jeu reconstitué.

Reconstitution d’un catalogue de jeux de sauvegarde sur disque

Si vous reconstituez un fichier catalogue à partir de disques amovibles, assurez-vous de charger le membre le plus récent du jeu de sauvegarde que vous reconstituez dans le périphérique de sauvegarde avant de commencer.

Pour reconstituer un fichier catalogue de disque :

  1. Cliquez sur Utilitaires > Réparation du fichier catalogue à partir du navigateur.
  2. Sélectionnez Reconstituer à partir des disques, puis cliquez sur OK.

    454

  3. Si vous savez quel a été le dernier disque utilisé pour stocker les données du jeu de sauvegarde, cliquez sur Dernier disque. Dans le cas contraire, cliquez sur Tous les disques.
  4. ne sélectionnez pas l’option Dernier disque si l’option de reconstitution rapide du fichier catalogue est désactivée.

    455

  5. Accédez à l’emplacement du disque, sélectionnez celui-ci puis cliquez sur OK.

    Retrospect affiche une liste des jeux de sauvegarde stockés sur le disque.

    456

  6. Sélectionnez le jeu de sauvegarde dont le fichier catalogue doit être reconstitué et cliquez sur OK.

    Si vous choisissez Tous les disques, Retrospect vous demande si le jeu de sauvegarde contient d’autres disques. S’il en existe, cliquez sur Oui puis sélectionnez un autre disque. Retrospect vous demande les disques suivants jusqu’à ce que vous cliquiez sur Non.

  7. Si vous reconstituez un fichier catalogue d’un jeu de sauvegarde encore connu, Retrospect vous demande si vous souhaitez reconnaître le jeu de sauvegarde recrée à la place. Cliquez sur OK pour remplacer le jeu de sauvegarde connu.
  8. Si le jeu de sauvegarde est crypté, Retrospect demande le mot de passe. Saisissez le mot de passe et cliquez sur OK.
  9. Définissez l’emplacement de stockage du fichier catalogue reconstitué, puis cliquez sur Enregistrer.

Retrospect reconstitue le fichier catalogue du jeu de sauvegarde en indiquant la progression de l’opération dans la fenêtre du moniteur d’activité. Une fois Retrospect terminé, cliquez sur l’onglet Historique dans le moniteur d’activité pour visualiser les détails de reconstitution du fichier catalogue. En cas d’échec, cliquez sur le bouton Journal pour plus de détails.

après confirmation de la reconstitution, vous devez modifier les scripts ayant utilisé l’ancien jeu de sauvegarde pour y ajouter le jeu reconstitué.

Réparation d’un jeu de sauvegarde sur fichier

Le fichier catalogue pour un jeu de sauvegarde de fichier est stocké dans le même fichier que les données du jeu de sauvegarde. Pour réparer un fichier catalogue de jeu de sauvegarde, vous devez accéder au jeu de sauvegarde.

Pour réparer un jeu de sauvegarde sur fichier :

  1. Cliquez sur Utilitaires > Réparation du fichier catalogue à partir du navigateur.

    457

  2. Sélectionnez l’option Reconstituer le jeu de sauvegarde sur fichier et cliquez sur OK.

    Retrospect affiche la fenêtre de sélection de jeu de sauvegarde.

  3. Sélectionnez le jeu de sauvegarde à réparer et cliquez sur Ouvrir.

    Un message de confirmation de l’opération s’affiche.

  4. Cliquez sur Oui pour lancer la réparation du jeu de sauvegarde.
  5. Si le jeu de sauvegarde est crypté, Retrospect demande le mot de passe. Saisissez le mot de passe et cliquez sur OK.

Retrospect reconstitue le fichier catalogue du jeu de sauvegarde en indiquant la progression de l’opération dans la fenêtre du moniteur d’activité. Une fois Retrospect terminé, cliquez sur l’onglet Historique dans le moniteur d’activité pour visualiser les détails de reconstitution du fichier catalogue. En cas d’échec, cliquez sur le bouton Journal pour plus de détails.

Réparation incomplète d’un fichier catalogue

Lorsque vous interrompez une opération de reconstitution de fichier catalogue, la boîte de dialogue suivante peut éventuellement s’afficher.

458

Relancer Arrête la reconstitution du fichier catalogue tout en permettant d’ajourner la mise à jour du fichier catalogue à partir du même support. (Pour continuer, sélectionnez l’option Mettre à jour le fichier catalogue existant.)

Enregistrer Utilisez cette option si vous ne voulez pas ajouter de données supplémentaires du support actuel au fichier catalogue. Toutes les données cataloguées jusqu’à présent doivent pouvoir être récupérées. (Pour continuer, sélectionnez l’option Mettre à jour le fichier catalogue existant.) La mise à jour du fichier catalogue reprend sur le support suivant, le cas échéant. Si, après avoir utilisé cette option, vous sauvegardez d’autres données sur le jeu de sauvegarde, Retrospect considère le support actuel saturé et vous demande d’en insérer un nouveau.

Vérification du support de jeu de sauvegarde

Si vous souhaitez vérifier manuellement les supports, choisissez Utilitaires > Vérification du support dans le navigateur de Retrospect. Cette option permet d’effectuer une vérification hors ligne de vos supports à la suite d’une sauvegarde immédiate (ou d’un archivage) qui n’a pas effectué de vérification.

Utilisez les scripts de vérification pour planifier une vérification hors ligne si vous souhaitez profiter au maximum des fonctionnalités en exécutant des sauvegardes (ou archivages) programmées sans vérification. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Vérification programmée.

Le cas échéant, l’option Vérification du support permet la vérification des données sur le support du jeu de sauvegarde en comparant les fichiers dans le jeu sélectionné aux fichiers Digest MD5 générés lors de la sauvegarde. Retrospect ne requiert donc pas l’accès aux volumes source sauvegardés, ce qui permet d’éviter tout ralentissement sur ces volumes.

dans certains cas, Retrospect n’a pas accès aux fichiers digest MD5 générés pendant la sauvegarde. C’est le cas pour toutes les sauvegardes créées en utilisant des versions de Retrospect antérieures à Retrospect 16.6, ainsi que pour les sauvegardes réalisées avec la préférence Retrospect « Générer des fichiers digest MD5 lors d’opérations de sauvegarde » désactivée. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Préférences de vérification.

Dans de tels cas, Retrospect vérifie malgré tout tous les fichiers du support du jeu de sauvegarde pour s’assurer qu’ils sont lisibles.

  • avec cette option, vous devez réinsérer le support lorsque vous vérifiez des sauvegardes réparties sur plusieurs supports.

Pour vérifier l'intégrité des supports :

  1. Cliquez Utilitaires > Vérification du support.

    Retrospect affiche la fenêtre de sélection de jeu de sauvegarde.

  2. Sélectionnez le jeu de sauvegarde dont le fichier catalogue doit être vérifié et cliquez sur OK.

    Retrospect vérifie le support du jeu de sauvegarde en indiquant la progression de l’opération dans la fenêtre du moniteur d’activité.

    Si le jeu de sauvegarde est enregistré sur CD/DVD, disques amovibles ou bandes, Retrospect vous demande d’insérer chacun des membres du jeu de sauvegarde nécessaires.

    Si vous ne possédez pas le membre demandé, mais que vous souhaitez en vérifier d’autres, cliquez sur le bouton Options, puis sur OK et insérez le membre suivant requis.

  3. Une fois Retrospect terminé, cliquez sur l’onglet Historique dans le moniteur d’activité pour plus de détails sur la reconstitution du fichier catalogue. Si l’opération a échoué, cliquez sur le bouton Journal pour obtenir des informations supplémentaires.
  4. il est recommandé de sauvegarder les fichiers non vérifiés dans un nouveau jeu de sauvegarde.
  5. Cliquez sur Terminer.

Création de scripts externes

Les événements Retrospect peuvent être gérés par des scripts externes que vous pouvez créer dans n’importe quel langage de script permettant de créer des fichiers exécutables. Vous pouvez associer un script exécutable unique à Retrospect ou à un client Retrospect afin qu’il soit lancé lors d’événements précis.

Cette section suppose que vous êtes déjà familiarisé avec la création de scripts Windows. L’option de création de scripts externes s’adresse avant tout aux créateurs de scripts expérimentés souhaitant optimiser l’automatisation de Retrospect. Si vous souhaitez apprendre à créer des scripts sous Windows, consultez la documentation en ligne de Microsoft destinée aux développeurs.

Du fait de la complexité du script Windows, Retrospect, Inc. ne peut proposer qu’un support technique minimal pour ces fonctionnalités.

Installation des fichiers de prise en charge des scripts Retrospect sous Windows

Le dossier Scripts externes est créé par le programme de configuration de Retrospect lors d’installations par défaut (recommandées). Vous pouvez l’ajouter au dossier Retrospect en modifiant l’installation existante à l’aide du programme d’installation.

Lorsque vous installez Retrospect, le dossier External Scripts est installé par défaut à l’emplacement suivant :

..\Program Files\Retrospect\Retrospect 16.6\External Scripts

L’hôte de script Windows doit être installé sur votre ordinateur pour que vous puissiez utiliser VBScript ou tout autre langage de script non directement pris en charge par le système d’exploitation. Vous pouvez vous procurer cet hôte gratuitement auprès de Microsoft.

Evénements Retrospect

Retrospect comporte quinze événements susceptibles d’être gérés par des scripts. Le logiciel client de Retrospect en comporte deux. Vous trouverez ci-dessous le nom et la description de ces événements.

StartApp Se produit lorsque Retrospect est lancé, y compris s’il est automatiquement lancé.

EndApp Se produit lorsque Retrospect se referme.

StartBackupServer Se produit lorsque Proactive Backup est sur le point d’être exécuté.

StopBackupServer Se produit lorsque Proactive Backup est arrêté.

StartScript Se produit lorsqu’un script est sur le point d’être lancé.

EndScript Se produit lorsqu’un script est terminé.

StartSource Se produit lorsqu’une source est sur le point d’être traitée pour la première fois. Cet événement se retrouve à la fois dans l’application et dans le logiciel Retrospect Client.

EndSource Se produit lorsque le traitement d’une source est terminé. Cet événement se retrouve à la fois dans l’application et dans le logiciel Retrospect Client.

MediaRequest Se produit lorsque Retrospect est sur le point de demander un support, et toutes les cinq minutes lorsque la fenêtre de demande de support est active.

TimedOutMediaRequest Se produit lorsque Retrospect a demandé un support et l’a attendu plus longtemps que le délai spécifié dans les paramètres.

ScriptCheckFailed Se produit lorsque Retrospect se referme après avoir exécuté un script, qu’un script est planifié pour s’exécuter en dehors de la période de recherche, et que la vérification du script échoue.

NextExec Se produit lorsque Retrospect se referme après avoir exécuté un script, qu’un script est planifié pour s’exécuter en dehors de la période de recherche, et que la vérification du script est réussie.

SchedStop Se produit lorsqu’un script s’exécute et est sur le point de s’arrêter car sa durée d’exécution a expiré.

PasswordEntry Se produit après la saisie d’un mot de passe par un utilisateur.

FatalBackupError Se produit lorsqu’une erreur de sauvegarde grave survient.

Mise en oeuvre de scripts à l’aide de Retrospect

Copiez votre fichier de script externe dans le dossier programme de Retrospect (il s’agit par défaut de \Program Files\Retrospect\Retrospect 16.6), et renommez-le RetroEventHandler. Ajoutez l’extension correspondant au type de script souhaité, comme .BAT, .EXE, .VBS ou tout autre format pris en charge par l’hôte de script Windows.

si plusieurs fichiers RetroEventHandler sont présents, un seul sera utilisé. Si vous souhaitez lancer plusieurs actions à l’aide d’événements multiples, vous devez créer un script qui les englobe tous.

Mise en oeuvre de scripts à l’aide d’un client Retrospect pour Windows

Copiez votre fichier de script externe dans le dossier programme de Retrospect Client (il s’agit du chemin d’accès par défaut ..\Program Files\Retrospect\Retrospect Client ) et renommez-le comme indiqué dans la section Mise en oeuvre de scripts à l’aide de Retrospect.

Exécution d’un script externe

Lorsqu’un événement se produit, Retrospect notifie le script externe et attend sa réponse avant de poursuivre. Après cinq secondes, Retrospect affiche une fenêtre d’état indiquant l’exécution d’un script.

459

Une fois le script terminé, Retrospect poursuit l’opération.

Modèles de scripts

Le dossier External Scripts contient quatre modèles de scripts écrits dans des langages différents (fichiers de traitement par lots, Visual Basic, VBScript et C). Vous pouvez analyser le code source d’un modèle de script écrit dans un langage donné pour savoir comment créer vos propres scripts de gestion d’événements Retrospect. Ces scripts expliquent comment utiliser les informations envoyées pour chaque événement et offrent des exemples de valeurs admises obtenues.

Pour utiliser l’un de ces scripts dans Retrospect, copiez-le dans le dossier programme de Retrospect à partir du dossier modèle.

  • le script .BAT utilise l’extension de commande de traitement par lots ask.exe, installée dans le dossier de Retrospect.

Les modèles de scripts affichent une fenêtre lorsque l’événement se produit, indiquant leur nom et les informations respectives. Par exemple, l’ouverture de Retrospect entraîne l’événement StartApp.

460

Vous devez fournir les informations demandées dans chaque fenêtre pour pouvoir poursuivre. Vous devez effectuer une autre opération pour déclencher un nouvel événement qui sera géré par le script fourni en exemple.

Après avoir testé ce script, supprimez-le du dossier programme de Retrospect afin qu’il n’interfère pas avec vos sauvegardes ou d’autres scripts Retrospect planifiés.